L'Antwerp maîtrise Ostende et prend la 2e place avant le Super Sunday

Il n'avait sûrement pas échappé à l'Antwerp qu'il pouvait être le grand bénéficiaire du Super Sunday (Club Bruges - La Gantoise et Standard - Anderlecht) au terme de la 24e journée de la Jupiler Pro League de football. Mais à la condition de s'imposer samedi à Ostende, émoussé par un duel de 120 minutes, perdu de surcroît, livré quatre jours plus tôt. Ce qu'il a fait en marquant rapidement via son attaquant portugais Ivo Rodrigues, et en dominant dans l'ensemble son adversaire. Mais n'ayant pas réussi à se mettre définitivement à l'abri avant les dernières secondes du temps additionnel, il l'a néanmoins échappé belle à quelques reprises. Sa victoire, 0-2, lui permet de grimper à la deuxième place du classement avec un point de plus que Bruges (45-44). Ostende reste quatorzième, mais avec 9 points d'avance sur Lokeren (23-14), qui joue à Courtrai (20h00).

La partie a commencé comme dans un rêve pour l'Antwerp.

Dès la 4e minute, en effet, Rodriguez profitait de l'apathie de Goran Milovic pour reprendre victorieusement de la tête un centre de Buta, et ouvrir la marque en faveur des visiteurs (0-1).

Toujours groggys après leur malheureuse élimination en Coupe mercredi contre Gand, Ostende subissait les événements mais sans dommage.

Même si parfois cela passa tout près (9e Buta), et si William Dutoit brilla sur un tir de loin de Rodrigues (6e), et surtout un heading de Bolingi (20e), puis la reprise trop faiblarde de l'inévitable Rodrigues. Ce dernier frappa encore, mais à côté, à la demi-heure, puis ce fut au tour de Jelle Van Damme de voir son heading échouer du mauvais côté du piquet (36e).

En face le KVO ne s'est procuré qu'une seule occasion en première mi-temps, mais quelle occasion !

Seul à quelques mètres de Sinan Bolat, mais légèrement décalé, à la 45e, Jordi Vanlerberghe reprit mollement de la tête.

Le gardien anversois, tellement surpris par ce manque de conviction, se contenta de repousser le ballon dont il aurait facilement pu s'emparer...

Même physionomie à la reprise, mais toujours pas de deuxième but. Dutoit détourne un tir de Rodriguez vers Jonathan Bolingi, qui laisse maladroitement passer l'aubaine (51e).

Ostende a ensuite tenté de remonter la pente, et Bolat a ainsi dû sortir le grand jeu pour dévier au-dessus de sa cage un coup-franc bien brossé du gauche par Laurens De Bock (71e). Sur le corner qui suivit, il eut le bonheur de voir la reprise de la tête de Milovic s'écraser sur la transversale. Sander Coopman également, expédia le ballon sur le cadre à la 83e.

Nicolas Lombaerts et Sindri Guri, trop précipités, ont encore manqué l'égalisation qui était au bout de leur soulier à la 90e.

Le temps additionnel de 5 minutes n'a pas été exploité par les Ostendais, et c'est même au contraire finalement Geoffrey Hairemans, bien servi par Lior Refaelov, qui a inscrit le deuxième but de la rencontre à la 90e + 4.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK