Zulte-Waregem battu 5-1 par l'Antwerp, troisième du championnat

Comme le Club Bruges et Genk, l'Antwerp est toujours invaincu après la 7e journée du championnat de Belgique de football. Lior Refaelov (7e), Dino Arslanagic (10e), William Owusu (27e, 62e) et Faris Haroun (90e+1) ont infligé une quatrième défaite à Zulte Waregem (5-1), qui s'est vite retrouvé à dix suite à l'exclusion de Damien Marcq (15e). Au classement, l'Antwerp (15 points) prend la troisième place à deux unités de Genk et à quatre du Club Bruges. Zulte, qui a réduit la marque par Davy De Fauw (53e, 3-1), est 13e (5 points). Plus tôt, Mouscron avait pris ses trois premiers points face à Courtrai (1-0). A 20 heures, Gand et Saint-Trond clôtureront la journée.

Laszlo Boloni, qui purgeait la première de ses deux journées de suspension, a titularisé Aurelio Buta et Refaelov pour la première fois et a lancé Ivo Rodrigues. Un trio gagnant puisque Buta a déclenché le premier tir cadré (3e) et Refaelov, bien servi par Rodrigues, a inscrit son premier but pour sa nouvelle équipe (7e, 1-0). L'Antwerp était lancé et Arslanagic a mis fin d'un plat du pied à un mouvement d'ensemble (10e).

La déconvenue face au Club Bruges (2-5) avait incité Francky Dury à apporter quatre changements dont celui de Marcq. Pas de chance, le Français s'est fait exclure pour une faute sur Jonathan Bolingi (15e). Bien que leur tâche ait été allégée, les Anversois ne se sont pas contentés de gérer leur avance. Fauché par Marvin Baudry alors qu'il effectuait un slalom dans le rectangle, Owusu a transformé le penalty que lui a accordé Alexandre Boucaut (27e).

L'année dernière, l'Antwerp s'était imposé 3-0 et alors qu'il s'est retrouvé face à face avec Sammy Bossut, Owusu aurait pu immédiatement alourdir l'addition (50e). Sur un coup franc de Hicham Faik, De Fauw a bien profité de l'espace qui lui avait été laissé (53e, 3-1). Passé à la vitesse supérieure, l'Antwerp a remis les choses au point par Owusu (62e, 4-1). Les supporters anversois se sont levés pour la montée au jeu de Dieumerci Mbokani (68e), pour applaudir Rodrigues (76e) et Refaelov (82e) à leur sortie, et pour célébrer le but de leur capitaine Haroun (90e+1, 5-1).

 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK