"L'affaire Sven Kums" : Et après ?

Sven Kums et René Weiler
Sven Kums et René Weiler - © GUENTER SCHIFFMANN - AFP

L'ambiance était plutôt lourde, ce matin, à l'aéroport de Munich. Le jour de l'anniversaire (44 ans) de René Weiler en plus !

La direction du Sporting était, d'une part, remontée contre la presse, accusée de "jouer l'homme" (une sortie médiatique du club est d'ailleurs prévue ces prochains jours...).

D'autre part, le président Roger Vanden Stock n'a pas trop apprécié le ton agressif adopté par Weiler, hier soir, en conférence de presse d'après-match, et le lui a sans doute signifié dans un long entretien mené avec son coach à la porte D17, juste avant l'embarquement dans l'avion "Tomorrow Land" affrété par Brussels Airlines.

Rayon sportif, il y aura évidemment un avant - et un après - Bayern, ce qui est dommage finalement, car la bonne prestation d'ensemble du Sporting, à 10 contre 11, a été occultée par ce qui est convenu d'appeler "l'affaire Kums".

Psychologiquement, le joueur est cassé. Non-repris contre Lokeren, non-repris dans un premier temps pour le voyage en Bavière, avant d'être repêché via une intervention de la direction, aligné dans une position de défenseur central qu'il n'a jamais occupée durant sa carrière professionnelle, exclu après 10 minutes, puis encore pointé du doigt par son coach dans son discours d'après-match... Cela fait beaucoup pour un seul homme.

Que va-t-il se passer maintenant ? A moins que Kums ne se fasse violence et ne réussisse à se plier au système Weiler, on voit mal quel crédit il pourrait encore recevoir.

La question sous-jacente est plutôt : pourquoi avoir transféré pour 7 millions d'euros un joueur qui ne cadre pas avec la philosophie de Weiler, basée sur l'abandon de la possession et la vitesse de reconversion ?

La direction ne va sans doute pas entamer un bras de fer avec son coach pour imposer Kums dans l'équipe. Elle ne l'avait pas fait non plus l'année dernière pour un Stanciu qui lui avait pourtant coûté 10 millions d'euros...

Kums peut donc s'attendre à vivre une (nouvelle) saison compliquée. Le dossier est complexe, mais ce ne sera sans doute pas le seul sujet sensible à Neerpede ces prochains jours...

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

Recevoir