Kris Luyckx, l’avocat du repenti Dejan Veljkovic : "Il pourrait reprendre son activité d’agent de joueurs"

C’est officiel depuis ce matin : Dejan Veljkovic est devenu le premier repenti de l’histoire judiciaire belge. Contre une remise de peine, l’ancien agent de joueurs a accepté de livrer de précieux renseignements aux enquêteurs dans l’affaire du "Footgate". Son client officiellement repenti, c’est soulagé que Kris Luyckx, l’avocat de Veljkovic, s’est présenté au micro de Thierry Luthers.

"Je suis très heureux. Après trois ans de travail, la cour d’appel d’Anvers a confirmé l’accord que nous avions passé avec le parquet fédéral. Si j’en doutais ? Non, moi pas. Mais sait-on jamais, ce sont les magistrats qui doivent prendre une décision et on ne sait jamais avec la cour d’appel."

Son avocat soulagé, comment se sent Veljkovic, lui-même, lui qui était la pierre angulaire de ce dossier ? "Lui aussi est très soulagé" confirme son avocat. "Il l’était déjà après la décision du tribunal de Bruxelles de la semaine passée. Il va commencer une 2e vie maintenant. Pour lui, la chose la plus importante c’est de recommencer à travailler. Il a demandé une registration à l’Union Belge et si c’est accepté, il pourrait reprendre son activité d’agent comme tous les autres agents."


►►► À lire aussi : Footgate – Contrats fictifs et pots-de-vin : les dessous du système frauduleux de Dejan Veljkovic

►►► À lire aussi : Footgate, "Ok, Anderlecht ne perdra pas" : la promesse de Delferière à Veljkovic et Van Holsbeeck en 2017


Une reprise d’activité qui pourrait être mal perçue par l’opinion publique après les agissements passés de Veljkovic. "Je comprends, ce n’est pas évident" explique l’avocat. Mais il a travaillé avec le parquet fédéral, il a tout avoué, tout dit. Il ne pourra plus jamais travailler de façon "normale". On ne peut pas dire ça de toutes les autres personnes qui sont impliquées dans le foot belge et qui n’ont pas encore parlé ou dont on ne sait pas encore pour quoi elles seront jugées."

Après les confessions de Veljkovic, on peut donc s’attendre à un véritable tsunami judiciaire dans les prochaines semaines. Une éventualité que confirme l’avocat : "L’enquête menée par le parquet fédéral ne concernait pas seulement Dejan Veljkovic mais aussi d’autres personnes, au moins 25. Et je pense qu’il y a encore davantage de personnes impliquées dans le dossier."

Alors l’enquête permettra-t-elle de changer le football belge, de le rendre plus propre ? Pas sûr : ""Je ne suis pas certain que ça va changer. Mais j’espère que quand les masques vont tomber, il va y avoir un vrai tsunami dans le foot belge. Toutes les personnes responsables doivent changer leurs mentalités pour nous donner un foot belge plus "clean" conclut Kris Luyckx.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK