Kompany : "Il y avait des failles à exploiter, on était trop nerveux"

Vincent Kompany
Vincent Kompany - © JASPER JACOBS - BELGA

Près de 70 minutes pour inquiéter une première fois Vanhamel et dix minutes de forte pression en fin de match : Vincent Kompany s’attendait à une meilleure prestation offensive de la part du Sporting d’Anderlecht, trop en retard dans sa réaction pour éviter la défaite 2-1 contre le Beerschot.


►►► À lire aussi : Losada encore bourreau contre Anderlecht 13 ans après son but : "Je suis très fier"


Le coach d’Anderlecht s’est exprimé au micro d’Eleven Sports à la fin de la rencontre. "Le Beerschot était agressif, surtout dans son jeu offensif. A chaque fois que nos adversaires passaient la ligne médiane avec le ballon, on sentait cette intention d’aller vers le but. Pas mal de leurs joueurs étaient dans un bon jour ce dimanche", a déclaré Kompany en reconnaissant les mérites de ses adversaires avant de pointer les défaillances de son équipe.

"Je pense que l’on s’est créé suffisamment d’occasions pour marquer plus que ce but. Sur l’ensemble du match on ne peut toutefois pas dire qu’on a réalisé une performance qui représentait ce que l’on voulait faire. Il y avait ce pressing adversaire intense mais celui-ci laissait beaucoup d’opportunités. Malheureusement, on s’est laissé prendre par une nervosité qui ne nous a pas aidés. Il faut désormais préparer le prochain match (face au Standard) et prendre en compte tous les éléments du match d’aujourd’hui."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK