Kompany: "Ce but est comme une libération, je suis heureux d'avoir offert cela au public"

Les sourires étaient de mise du côté d’Anderlecht ce dimanche après la victoire des Mauves (6-1) face à Eupen dans le cadre de la 27e journée de Pro League. Vincent Kompany est venu expliquer au micro de Proximus le plaisir d’enregistrer une aussi nette victoire. "La plus grosse satisfaction est de marquer" avoue le capitaine anderlechtois. "On a fait beaucoup de bons matches où l’on n’a pas eu le résultat qu’il fallait. On met 6 buts, avec 6 marqueurs différents. Pour nous c’est important. On a toujours bien joué dans les gros matches mais dans le style de matches comme ce soir, on a perdu des points."

Kompany le souligne : ce sont 6 joueurs différents qui ont alimenté le marquoir, dont deux des transferts de l’hiver, Pjaca et Murillo. "Le mercato hivernal a été assez intelligent avec les restrictions financières qu’on avait. On est allé chercher des joueurs qui nous ont déjà apporté quelque chose" analyse Vincent Kompany. "Le plus important est leur attitude et leurs qualités footballistiques. Pour le reste, c’est une question de temps."

Parmi les autres buteurs du soir, on retrouve l’ex de Manchester City. "Je suis toujours heureux quand je joue au football. Je voulais marquer au Parc Astrid" ajoute Vincent Kompany. "Il fallait que cela se passe. C’est comme une libération. Je suis vraiment heureux d’avoir offert cela au public."

Il reste 3 matches avant la fin de la phase classique et Anderlecht est à 4 points de Genk, 6e du classement. "On reste calme" tempère l’Anderlechtois. "On a une marge de progression. Les résultats n’étaient pas suffisants mais on a une équipe jeune. On avait 2 joueurs de 17 ans aujourd’hui. C’est une équipe du futur. Et on voit qu’on peut faire la différence dans les matches comme ce soir."


 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK