Kompany, touché à la cuisse, contraint de quitter la pelouse face à Genk

Ce vendredi soir, le Racing Genk accueillait le Sporting d’Anderlecht pour le compte de la cinquième journée de Pro League. A la recherche d’un premier succès cette saison, les Mauves ont subi deux coups durs après l’heure de jeu. En effet, le RSCA a perdu Philippe Sandler et Vincent Kompany, sur blessure tous les deux, à quelques minutes d’intervalle.

L’international belge s’est tenu la cuisse après une passe dans le milieu du jeu. Il a été contraint de quitter la pelouse. On ignore à ce stade la durée de l’indisponibilité du capitaine des Mauves. Seul point positif : Kompany a pu se muer en entraineur, aux côtés de Simon Davies, pour le dernier quart d'heure.

La défense expérimentale du RSCA était donc constituée de Sardella, Kana, Cobbaut et Dewaele en fin de partie. La formation bruxelloise s'est inclinée 1-0 chez le champion en titre.

"C’est dur d’estimer l’absence de Vincent, on peut imaginer que ça va durer au moins un match ou deux. On verra l’avis du médecin", a simplement précisé Davies après la partie.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK