Hanni et Luyindama acteurs majeurs d'un clasico emballant mais sans vainqueur

Le choc de la la 24e journée de Pro League entre le Standard et Anderlecht a tenu toutes ses promesses. Six buts, des occasions, du spectacle, des rebondissements et de la tension, tout y était dans ce clasico qui s'est soldé sur le score de 3-3. Sofiane Hanni, auteur d'un coup du chapeau, a été le héros du RSCA. Au Standard, c'est le défenseur congolais Christian Luyindama qui s'est distingué avec un doublé. L'autre but du Standard a été inscrit par l'inévitable Orlando Sà.

Le résumé :

L’enjeu du clasico est simple : troisième du championnat, Anderlecht a l'occasion, en cas de succès, de ravir la deuxième place à Charleroi alors que le Standard doit s’imposer pour continuer à entretenir l’espoir d’accéder aux playoffs 1.

Privé d’Edmilson et Agbo (suspendus) ainsi que de Pocognoli (blessé), Ricardo Sa Pinto a opté pour un onze plutôt offensif pour affronter les Mauves avec Cop, Orlando Sà et Emond alignés d’entrée de jeu. La nouvelle recrue, le Bosnien Gojko Cimirot a été choisi pour remplacer Agbo et Colins Fai prend le relais de Poco.

En face, Hein Vanhaezebrouck se montre nettement plus prudent en n’alignant pas un véritable n°9. Lukasz Teodorczyk et Silvère Ganvoula débutent, en effet, sur le banc alors que le jeune Sambi Lokonga, le petit frère de Paul-José Mpoku, est titularisé. Sur le plan offensif, le coach du RSCA compte de toute évidence principalement sur le retour de son joueur le plus décisif, Sofiane Hanni.

Pas de round d’observation dans ce choc dont le coup d’envoi a été donné par David Goffin. A la 6ème minute, un coup de coin botté par Marin trouve le front d’Emond qui dévie vers Orlando Sà qui, isolé au deuxième poteau, n’a plus qu’à propulser le ballon au fond du but vide (1-0). Renaud Emond, l’ancien avant de Waasland-Beveren, est décisif pour la 3ème fois en trois matches (2 passes décisives, 1 but). Orlando Sà marque, lui, son 9ème but en championnat.

L’avantage est de courte de durée. Au quart d’heure, c’est 1-1 par … Sofiane Hanni, à la conclusion d’un splendide mouvement amorcé par Sven Kums qui, d’une longue transversale, lance Dennis Appiah sur le flanc droit. Le centre de ce dernier est repris victorieusement en un temps par Hanni (1-1). La première occasion est la bonne pour les Anderlechtois.

A la 20ème minute, Matz Sels empêche le Standard de prendre les commandes. Il s’interpose brillamment sur un essai d’un remuant Renaud Emond.

Quatre minutes plus tard, on assiste au geste du clasico, signé Christian Luyindama. Sur un coup de coin mal négocié par la défense anderlechtoise, le défenseur congolais réalise une bicyclette qui ne laisse aucune chance à Sels. Un but tout simplement exceptionnel (2-1) !

A la 35ème minute, Matz Sels est à nouveau sollicité sur un coup brossé de Paul-José Mpoku qu’il détourne difficilement en coup de coin. Moins de soixante secondes plus tard, le portier du RSCA a la réussite de son côté sur un coup de tête rageur d’Emond. Le cuir file un rien à côté de la cible.

Le Standard gaspille et se fait punir à 5 minutes du repos. Bien servi par Kenny Saief, Sofiane Hanni rétablit pour la deuxième fois l’égalité d’un tir croisé à ras de terre. Anderlecht a 100% de réussite dans cette première période. Deux occasions, deux buts (2-2).

Trois minutes plus tard, c’est la douche froide pour les Liégeois. Pressé par Adrien Trebel, Colins Fai tente la passe en retrait mais celle-ci est bien trop imprécise et aboutit dans les pieds du redoutable Sofiane Hanni qui ne manque pas son face à face avec Guillermo Ochoa. C’est le hat-trick parfait pour le médian algérien, auteur de 8 buts cette saison. Il donne raison à son coach de l'avoir aligné seul en pointe.

C’est 2-3 à l’issue d’une première mi-temps spectaculaire !

A la 58ème minute, c'est la consternation au Standard. Cimirot trompe Matz Sels d'une frappe tendue à l'entrée du rectangle. Le but est accordé, puis annulé suite à une discussion entre l'arbitre, Sébastien Delférière, et son assistant. Sur l'essai du médian bosnien, Cop, en position hors-jeu, gêne effectivement le portier d'Anderlecht. Décision assez logique prise par l'arbitre.

Ce contre-temps ne casse pas la bonne dynamique dans le jeu liégeois. A la 63ème minute, les Bruxellois sont à nouveau surpris sur un coup de coin mal négocié. L'arrière-garde mauve ne parvient pas à se dégage, tout profit pour Razvan Marin dont le centre est exploité par Christian Luyindama, oublié au deuxième poteau. C'est 3-3 et doublé au passage de Luyindama qui n'avait pas marqué cette saison.

Ce match est complètement fou et à 19 minutes du terme, Renaud Emond, le plus actif mais le moins heureux à la finition, voit sa reprise de volée sauvée de justesse par Leander Dendoncker

A 5 minutes du terme, Silvère Ganvoula, monté au jeu à la place de Pieter Gerkens, rate de la tête une occasion en or d'offrir les trois points au Sporting d'Anderlecht. 

3-3, score final. Le spectacle a été au rendez-vous mais ce résultat ne fait finalement les affaires de personne. Anderlecht reste 3ème au général, à 1 point de Charleroi et le Standard resté bloqué à la 10ème place, à 3 points de Saint-Trond, 6ème. 

La semaine prochaine, Anderlecht accueillera Malines, sans Trebel suspendu, tandis que le Standard se rendra à Lokeren.

Les compositions :

Standard : Ochoa, Cavanda, Luyindama, Laifis, Fai, Cimirot, Marin, Mpoku, Cop, Sá, Emond

Anderlecht: Sels, Sa, Spajic, Dendoncker, Appiah, Gerkens, Sambi Lokonga, Kums, Trebel, Saief, Hanni 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK