Jordan Lukaku : "Personne ne rêve d'être back !"

Jordan Lukaku, l'arrière gauche d'Ostende, était l'invité de Michel Lecomte et de toute son équipe sur le plateau de la Tribune ce lundi soir. Le petit frère de Romelu, à nouveau auteur d'une bonne prestation lors du large succès des Côtiers face à La Gantoise (5-2) dimanche, a notamment révélé qu'Ostende ne cherchait pas à être champion cette année et qu'il ne rêvait pas d'être back, mais que c'est à cette position qu'il pourrait aller le plus loin dans sa carrière.

"Chez les jeunes, j’ai joué ailier gauche, et même attaquant de pointe, jusqu’à l’âge de 16 ans, a précisé Jordan Lukaku. J’ai toujours aimé courir avec la balle et dribbler ! Personne ne rêve d’être back ! Quand on est petit, on ne regarde pas les backs, les tackles... Carragher l’a dit un jour : souvent, les backs sont des défenseurs centraux qui ne sont pas assez grands, ou des ailiers qui n’étaient pas assez forts ! Moi, j’aime cette position. Je pense que c’est à cette place que je pourrais aller le plus loin dans ma carrière."

"J’ai beaucoup de bons souvenirs à Anderlecht, a repris l'arrière gauche d'Ostende. En U15, j’ai été entraîné par Yannick Ferrera. Il était déjà très proche de ses joueurs, il jouait à la Playstation avec nous, il regardait les matches avec nous... Il nous faisait aussi part de ses ambitions. Si le Standard arrive à se qualifier pour les play-offs I, je serai content pour lui. Si le Standard est champion, il aura réalisé un grand coup en tant que coach. Nous, à Ostende, on ne cherche pas à être champions. Pas encore."

"Jordan ou Romelu ?"

Jordan Lukaku s'est aussi prêté au jeu du "Jordan ou Romelu" de Benjamin Deceuninck et a notamment assuré qu'il était "plus rapide" que son grand frère, Romelu. Averti par leur maman, l'attaquant d'Everton n'a pas tardé à réagir sur Twitter... et a demandé, avec beaucoup d'humour, des explications à Jordan !

"Je me verrais bien à l'étranger"

"Je rêve d’être à l’Euro 2016, a conclu Jordan Lukaku. Les play-offs seront très importants et j’espère faire de grosses prestations en club pour avoir mes chances. Mon but est d’intégrer le noyau de l’équipe nationale, et si je quitte Ostende à la fin de cette saison pour une meilleure équipe, j’aurai plus de chance de durablement intégrer ce noyau. Je me verrais plutôt à l’étranger, mais on verra bien. Everton ? Je ne pense pas."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK