Joachim Mununga : "Un Standard pas compétiteur, qui ne peut prétendre aux ambitions dont il parle pourtant"

Ce dimanche dans "Complètement Foot", toute l’équipe est revenue sur la défaite du Standard à Zulte-Waregem (3-2) lors de la 27e journée de Pro League.

Ils ont mené deux fois au score, pourtant le Standard s’est incliné à Zulte-Waregem. Une performance qualifiée de "manque de bouteille pour le Standard", commence Joachmim Mununga.

Et notre consultant "Complètement Foot" de s’expliquer : "Vous devez avoir la maturité pour conserver le résultat, surtout quand vous menez deux fois. D’autant plus qu’en face, ce n’était pas un grand Zulte-Waregem. Il y a une accumulation de fautes individuellesLe terrain n’a pas avantagé le beau jeu. Mais tout n’est pas à jeter non plus au Standard. Ce sont les temps forts mal gérés. Mais ce dimanche, c’était un Standard qui n’était pas compétiteur et qui ne peut prétendre aux ambitions dont il parle pourtant."

Des propos auxquels Pascal Scimè adhère : "Le Standard a été inconsistant. J’ai trouvé que sur la gestion des temps forts, le Standard a subi. Il a été apathique. Ce n’était pas un grand Zulte-Waregem en plus. Et sur une pelouse pareille, tu dois être maître, surtout quand tu mènes. Il faut être costaud derrière."

Pascal Scimè : "Si on continue, on va avoir des grosses écuries qui ne seront pas dans le top 8"

Il est vrai qu’avec ce résultat, le Standard doit faire attention. Car le top 4 s’éloigne, mais le top 8 n’est même pas encore assuré.

"Attention, il ne reste que sept journées. On va vibrer jusqu’à la fin, car chaque week-end, il y aura des occasions de perdues, galvaudées, et vice-versa. Et je trouve qu’on se focalise à tort dans le chef de certaines formations sur une hypothétique qualification pour le top 4. Il va surtout falloir se focaliser sur le top 8, sinon la saison est finie mi-avril. Et on va avoir des équipes extrêmement déçues. Certains clubs, comme Gand par exemple, ne sont même pas dans le top 8, alors qu’il voulait être dans le top 4. Et si on regarde le classement, aujourd’hui, on ne serait pas surpris que de grosses écuries ne soient pas dans le top 8", rajoute Pascal Scimè.

Et Joachim Mununga d’ajouter : "C’est vrai que beaucoup de joueurs sont plus obnubilés par le classement qu’avant. Et pourtant, il faut à l’inverse prendre match par match. Car on n’a jamais connu ça dans notre championnat, ou tout est très serré.

Siquet, la faute à la jeunesse ?

Enfin, toute l’équipe "Complètement Foot" est revenue sur l’erreur d'Hugo Siquet, qui a amené le 2e but de Zulte-Waregem.

"Tu ne peux pas attendre d’un jeune de 18 ans, qui a 13 matches pros, d’avoir le niveau et l’expérience d’un joueur de 25-30 ans. Ne brûlons pas ce qu’on a adoré hier. Les montagnes russes sont là car les joueurs sont aussi en apprentissage. Et là, c’est au coach et aux partenaires d’éviter qu’il y ait des montagnes russes", explique Pascal Scimè.

Et Joachim Mununga de conclure : "Il est en faute clairement. Mais il a tant apporté depuis qu’il est sur le terrain. Ce jeune, à qui on demande aussi d’être une ossature de l’équipe, ça fait partie du processus. Il faut accepter qu’il ne soit pas totalement prêt et qu’il peut commettre des erreurs. Et il ne faut pas trop vite l’incriminer."

Avec cette défaite, le Standard est en 9e position avec 40 points mais reste à trois points des PO1. Zulte-Waregem remonte à la 6e place, également avec 40 points.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK