Jeunechamps : "La volonté du président, c'est de faire confiance aux jeunes"

Derrière ces deux équipes qui totalisent respectivement 19 et 16 points, on retrouve Le match entre Waasland-Beveren et le Standard de Liège disputé ce mardi soir dans le cadre des play-offs 2 s’est soldée en faveur des hommes de José Jeunechamps (1-3).

"Enfin, nous avons gagné deux fois d’affilée ! Je trouve que c’était un match très lent, le rythme était peu élevé. On ne parvenait pas à l’élever pour mettre Beveren en difficulté. On marque deux buts de belle facture, je ne dis pas qu’ils sont mérités. On se fait peur par la suite… Le troisième but tombe chez eux mais, heureusement, Edmilson fait un petit solo pour marquer un très beau but qui nous permet de maitriser un peu plus. Il y a encore quelques situations compliquées mais notre défense a fait preuve d’autorité, tout comme le jeune Bodart", a énuméré l’entraineur liégeois au micro de la RTBF après le match.

Et d’ajouter : "On est tombé un peu dans la facilité. A la mi-temps, j’ai dit aux joueurs que les dieux étaient avec nous et qu’il ne fallait pas se les mettre contre nous. Il ne faut pas jouer avec son bonheur. On n’a pas été puni mais on pourrait l’être dans d’autres matches."

Avec six éléments de moins de 23 ans alignés sur la pelouse de Waasland-Beveren, le Standard a encore prouvé qu’il optait pour la jeunesse en cette fin de saison. "La volonté du président, c’est de faire confiance aux jeunes. L’Académie a toujours été un beau réservoir. Les jeunes ont l’occasion de se montrer mais ils sont bien entourés par quelques plus âgés qui ont une bonne mentalité et qui ont envie de jouer. Jérôme Déom est suspendu pour le dernier match mais il n’y aura pas de surprise de dernière minute", a conclu Jeunechamps.

Newsletter sport

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir