Jérémy Perbet: "Le pire coach que j'ai eu? Peter Maes"

Jérémy Perbet était l'invité de La Tribune ce lundi. Nous l'avons soumis à un quizz "en première intention" adapté à sa position préférée sur les terrains de football. Et le joueur s'est prêté au jeu, sans joker! 

On plonge directement dans les questions devenues pièges ces derniers temps, quel mot belge préfère-t-il? Le joueur carolo choisit le mot "Ket". 

Son attaquant modèle? "Pauleta". 

Perbet n'hésite pas à se mettre en avant aussi dans ce questionnaire, avec un peu d'humour, ou pas! Quel est selon lui le meilleur attaquant passé par Charleroi ces dix dernières années?  "Jérémy Perbet" finit-il par répondre. Avec ses 106 buts, il fait à coup sur partie des attaquants les plus prolifiques évoluant actuellement dans notre championnat. 

Preuve qu'il ne manque pas de modestie, quand on lui demande si en ce moment il mérite plus de temps de jeu avec l'équipe de Charleroi, il répond par la négative. 

Qui est le meilleur coach avec lequel il a travaillé? "Marcelino, à Villareal". 

Plus compliqué, le pire coach avec lequel il a travaillé? "Peter Maes", répond-il honnêtement. Marc Degryse lui demande alors plus d'explications: "Ce n'était pas le plus mauvais au niveau football mais au niveau du comportement. J'attache énormément d'importance au côté humain, relationnel. Avec lui, directement ça s'est mal passé. Sa façon de faire au bord du terrain, avec les joueurs... parfois même un manque de respect. Et ça je ne peux pas accepter."

Ayant côtoyé Mehdi et Mogi Bayat (son agent), nous lui demandons lequel des frères a été le plus influent dans sa carrière? "Mogi", répond-il sans hésitation. Il doit alors terminer la phrase "Mogi Bayat pour moi c'est..." il explique alors "C'est beaucoup de choses... Ce n'est pas seulement un agent c'est quelqu'un qui est là au quotidien pour différentes raisons. Notamment pour certains avantages immobiliers. Donc c'est vrai que c'est quelqu'un qui est vraiment très important dans ma carrière."

Le meilleur défenseur qu'il a pu affronter dans le championnat de Belgique? "Dewaest".  

Nouvelle déclaration d'amour au club qui reste le club de son cœur... Avec quelle équipe rêve-t-il d'inscrire son dernier but? "Charleroi". 

Le but qu'il rêve d'inscrire: "Je ne vais pas contrôler la balle, je vais faire une retournée acrobatique et barre rentrante, chose que je n'ai jamais pu faire." Nul doute que les supporters carolos signeront à deux mains pour qu'il inscrive un tel but. 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK