Jankovic: "Après deux 0-3 à domicile, il fallait réagir"

Après deux défaites devant son public, le Standard parvient à décrocher un point à Sclessin. Ce 1-1 face à la Gantoise ne joue cependant pas en faveur des Rouches dans leur course désespérée aux playoffs 1.

Le beau visage affiché par le Standard ce dimanche peut faire nourrir certains regrets aux supporters liégeois même si Aleksandar Jankovic est très clair à ce propos. "C’est trop facile de juger l’équipe sur un match. Il faut être constant dans un championnat et les équipes qui terminent dans le Top 6 sont celles qui sont les meilleures sur les 30 matches."

Le coach du Standard passe ensuite à l’analyse de la rencontre et dans ce cas-ci, les regrets ne manquent pas. "Gand avait le contrôle du ballon mais on a eu les occasions. Ce type de matches fermés, ça se joue et ça se débloque avec un ballon. On ne peut pas s’attendre à 150 occasions. On n’a pratiquement rien offert à Gand comme occasions. On doit tuer le match, marquer le 2e but et gagner. On a tout fait pour déstabiliser Gand mais malheureusement on n'y arrive pas. On peut dire qu'on y était plus dans la mentalité, dans le fighting spirit que dans la qualité."

Le dernier mot du coach serbe concerne l’attitude des supporters liégeois qui chantaient encore au moment de l’interview. "Ils sont uniques. Il faut avoir énormément de respect pour eux. Après deux 0-3 à domicile, il fallait réagir. C’est une question de fierté. Nous n’avons pas été à la hauteur de nos supporters. Avant et pendant le match, ils nous ont donné une énergie incroyable. Malheureusement on n’arrive pas à gagner mais chapeau pour ce qu’ils ont fait."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK