Jacobs: "Wasyl perd toute sa crédibilité"

Ariel Jacobs et Marcin Wasilewski
Ariel Jacobs et Marcin Wasilewski - © Belga

D’après Ariel Jacobs, son défenseur Wasilewski serait "terriblement affecté" par les conséquences de son geste sur Peter Delorge dont "il assume toute la responsabilité".

En conférence de presse, l’entraineur du Sporting d'Anderlecht est revenu sur la polémique "Wasyl" qui enfle du Nord au Sud du Royaume.

"Vu qu’il (Ndlr : Marcin Wasilewski) ne lit pas la presse, moins encore que moi, il n’est pas du tout au courant de la polémique qui s’est installée. Il est franchement terriblement affecté par ce qui s’est produit. Il en assume toute la responsabilité."

Pour revenir sur le coup proprement dit, le Diegemois explique qu’au-delà de la conscience, Wasilewski a été aveuglé par la volonté d’aller vers le but. "Maintenant, je n’invoque pas cela pour plaider sa cause. Mais il a été très honnête dans ses propos. Il regrette. Sa volonté n’est jamais de blesser qui que ce soit. Il sait aussi qu’une sanction plus ou moins sévère lui pend au-dessus de la tête."

 "Bien sûr, je regrette ce qui s’est passé, poursuit Ariel Jacobs, mais je crois surtout qu’il y a un travail depuis un bon bout de temps qui a été fait avec lui. Je crois que ça s’est traduit dans une réduction assez considérable de ses cartes jaunes et rouges. En un moment, en une fraction de seconde, quelque part on annule tous les fruits de ce travail et aussi une forme de crédibilité parce que son nom est très souvent associé à ce genre de situation."

P. Vangrootloon

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK