Jacobs ne s'attend pas à un Genk attentiste

Jacobs ne s'attend pas à un Genk attentiste
Jacobs ne s'attend pas à un Genk attentiste - © Tous droits réservés

Sans perdre de vue l'objectif final du club (le titre), l'entraîneur d'Anderlecht continue de prendre match par match dans ces play-offs 1. Le Diegemois se méfie d'une équipe de Genk qui affiche le meilleur bilan depuis le début des play-offs 1.

Tenu en échec par Courtrai et le Standard, le Sporting a retrouvé son efficacité à La Gantoise. Un succès en forme de déclic pour les Mauves? Pas nécessairement pour Jacobs qui refuse de voir plus loin que la rencontre suivante. "Je crois que regarder plus loin que le prochain match c'est un pêcher capital. Il faut bien sûr avoir un objectif final en tête - essayer d'être champion - mais ça passe par des étapes intermédiaires. Et accorder moins d'importance à l'une ou l'autre rencontre ne peut qu'être dangereux", prévient Ariel Jacobs.

Pas question donc de lâcher la bride avant la venue d'un Genk retrouvé. "Pour l'instant, les play-offs font que tout le monde a un intérêt bien particulier de gagner. S'il y a davantage d'écart cela perd plus vite de son sel. Je ne m'attend pas à un Genk attentiste. Le Racing revient de très loin. Les Limbourgeois ont accédé au top 6 de justesse. Personne ne s'y attendais, peut-être même pas eux-mêmes. Mais voilà, après trois journées, Genk est la seule équipe à avoir gagné deux fois."

Enfin, le T1 Bruxellois est revenu sur sa décision de laisser Milan Jovanovic, pas brillant ces dernières semaines, sur le banc contre Gand. Le Serbe a visiblement compris le message envoyé par son coach et s'est montré décisif en offrant le 4e but à Mbokani. "C'est une réaction que l'on doit attendre de tous les joueurs qui montent au jeu. Et si je fais le bilan de la saison dans la plupart des cas ceux qui sont montés au jeu ont apporté un plus. Mais c'est dommage que certains joueurs aient besoin d'un feu rouge pour être avertis". Un regret en forme d'avertissement pour d'autres cadres éventuellement défaillants?

M. Weynants

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK