Jacobs: "Ils renverseront la vapeur"

Ariel Jacobs
Ariel Jacobs - © Belga

Anderlecht revient avec un point de son déplacement au Standard. L'entraineur se dit déçu de son rendement offensif mais on continue de garder sa confiance en son trident Mbokani-Jovanovic-Suarez, persuadé que tôt ou tard, il fera la différence.

les joueurs bruxellois ont refusé de s'adresser aux médias suite à la façon dont le club a été traité dans la presse ces dernières semaines. Ariel Jacobs concède n'avoir été mis au courant qu'à la fin du match: "J'ai appris le boycott à la fin du match. Cela en me surprend pas car les joueurs sont imprévisibles. Je préfère que la direction soit fâchée sur vous que sur moi." déclaré le T1 bruxellois en souriant.

Sur le match en tant que tel, il pointe le manque d'occasions franches pour les Mauves: "Le contexte dans lequel nous sommes venus ici n'était pas évident. On a montré une mentalité et une volonté. Beaucoup de choses restent perfectibles. Mais cela se fera au fur et à mesure. A cause de 2 ou 3 erreurs individuelles, nous concédons les seules occasions à l'adversaire. Ce qui m'inquiète, c'est le peu d'occasions que nous nous créons. Je présumé que cela résulte du manque de fluidité pendant les actions. On voulait avoir l'emprise sur l'entre-jeu et spéculer sur la présence de 3 joueurs en phases offensives mais on a peu profité de notre possession du ballon pour en faire bon usage."

Ariel Jacobs avoue être déçu, mais pas inquiet, des prestations de son secteur offensif mais ne songe pas le remplacer: "J'ai des solutions de remplacement mais je crois que ces joueurs nous ont déjà apporté tellement de choses que tôt ou tard, ils renverseront la vapeur."

S. Rouquet avec P. Deprez

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK