Ibrahima Seck identifie le point faible de Christian Luyindama

Après trois défaites d'affilée, Waasland-Beveren a renoué avec la victoire. La victime a été le Standard qui s'était pourtant facilement imposé à l'aller 3-1. "Il fallait jouer pour sa dignité et prendre sa revanche et on l'a bien fait", a confié Ibrahima Seck, le capitaine des "Jaune et Bleu" au micro de la RTBF.

Menés 0-1, les Waeslandiens ont réussi à renverser la situation notamment grâce à un Ibrahima Seck qui a su exploiter le point faible de Christian Luyindama, la tour défensive du Standard.

"Luyindama, il ne regarde que le ballon, pas le joueur et donc parfois il arrive en retard. Au match aller, il était déjà chargé de me marquer et je m'étais retrouvé deux fois seul sur les coups de coin. Cependant, le ballon ne m'était pas parvenu. Je savais donc que cela allait se reproduire ce soir et cette fois, j'ai reçu le ballon et j'ai marqué", a révélé le Sénégalais qui a égalisé sur un coup de coin toutefois inexistant à la 36ème minute. Avant cela, Victorien Angban aurait dû être expulsé suite à un tacle au niveau du tibia d'Agbo.

Ces faits de match n'expliquent toutefois pas pourquoi les Liégeois ont manqué de caractère et de volonté en deuxième période, au cours de laquelle les Beverenois ont pris le large en inscrivant deux buts (par Isaac Kiese Thelin et Nana Ampomah).

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK