Hein Vanhaezebrouck : "Comme en boxe, si tu n'oses pas, tu reçois des coups"

Hein Vanhaezebrouck, entraîneur du RSCA
Hein Vanhaezebrouck, entraîneur du RSCA - © VIRGINIE LEFOUR - BELGA

Anderlecht est tombé dans le piège eupenois dans le cadre de la 12ème journée de championnat. Les Bruxellois se sont inclinés 2-1.

"En première période, on a vu un Eupen plein d’audace alors que nous, nous dégagions le ballon vers l’avant. Ce n’est pas ce que j’avais demandé. On manquait d’audace et les Eupenois montraient plus d’engagement dans les duels.  En deuxième mi-temps, j’ai changé certaines choses et là on a montré de l’audace et nous avons passé les 45 minutes dans leur camp. Ce n’est pas possible de voir une telle différence dans un match. Quand tu ne joues que 45 minutes, c’est difficile de gagner un match", a analysé Hein Vanhaezebrouck à notre micro.

Et de préciser : "C’est comme en boxe, si tu montes sur le ring et que tu n’oses pas, tu reçois des coups. Que tu sois Anderlecht, Bruges ou Courtrai, c’est la même chose. Si tu n’oses pas, tu es battu et c’est ce qui est arrivé. Eupen et Anderlecht, on a eu chacun une mi-temps mais on ne méritait pas de gagner."

Du côté d’Eupen, c’est un Claude Makélélé soulagé et satisfait de ses joueurs qui s’est présenté à notre micro.

"J’avais demandé à mes joueurs de se libérer, de croire au système mis en place. En première mi-temps, on aurait pu mener 4-0. Cela aurait été mieux pour moi (sourire). Je suis content pour mes joueurs qui ont fait le travail qu’il fallait", a-t-il expliqué.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK