Grosjean: "Le football ne sort pas grandi d'une soirée comme celle-ci"

2-0 après une demi-heure et Anderlecht réduit à dix: le Standard avait réalisé l'entame de match parfaite devant son public. La fête n'a toutefois pas pu se poursuivre en raison des lancers de fumigènes répétés de la part des supporters d'Anderlecht.

"C'est dommage. Le football belge ce n'est pas ça", a réagi le Directeur général du Standard Alexandre Grosjean. "Le football, c'est venir voir un spectacle, une fête. On avait 27.000 supporters qui se réjouissaient de venir passer une belle soirée en communion avec l'équipe et malheureusement on a dû interrompre la rencontre prématurément."

"Je rappelle qu'il y a des gens qui font un déplacement de très loin pour venir voir un vrai spectacle", a insisté Grosjean. "En plus on menait 2-0 et on était bien parti pour offrir un beau spectacle de bout en bout. C'est dommage que l'on donne trop de pouvoir aux supporters. Au final, la fête est gâchée à cause de quelques dizaines d'inconscients. Si sur papier on a gagné le match d'aujourd'hui, le football ne sort pas grandi d'un événement contre ce soir."

 

 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK