Gillet : "On va donner le maximum... le club et les supporters le méritent"

Le Standard de Liège est donc parti en stage du côté de Marbella, en Espagne. A côté des exercices physiques et de récupération traditionnels, les hommes de Michel Preud’homme se sont livrés à une séance de karting ce mercredi. L’occasion de se changer les idées, mais aussi de poser quelques questions à Jean-François Gillet, l’expérimenté gardien du noyau rouche.

"C'était sympa comme activité, ça change un peu du terrain. Ca coupe un peu pendant le stage, ça fait du bien à tout le monde. C'était tendu, tout le monde voulait gagner, il y a eu quelques petits accidents (sourire). C'est pour faire une activité ensemble et faire autre chose que du foot durant ce stage", a expliqué Gillet au micro de notre collègue Pierre Deprez, envoyé spécial de la RTBF en Espagne.

Et le portier de 40 ans d’ajouter, au sujet de la situation du club liégeois : "Dès la fin du match contre Gand, il fallait tourner la page. C'est un nouveau chapitre, il y a le rush final, il faut qu'on atteigne absolument les PO1 afin de bien prester dans ceux-ci ensuite. L'esprit de groupe est toujours bon, il y a une bonne ambiance dans cette équipe. C'était un peu plus tendu en décembre car les résultats n'étaient pas là. Le jeu était toutefois bien présent. On a été éliminé de deux compétitions, ça a fait mal. On a pris des coups de bâton en une semaine. Il faudra se relever et être prêt dès la reprise des matches. Durant ce stage, on bosse bien. On a fait un bon match contre Dortmund."

"Pocognoli, Goreux et Emond sont partis, il y a un renouveau qui s'installe. C'est une décision prise par le club. Les trois gars ont donné leur vie pour le club, sur et en dehors du terrain. On était fort lié tous les quatre. Il y a encore des cadres comme Mpoku ou Carcela par exemple. Il faudra emmener le bateau à bon port. On va donner le maximum jusqu'à la fin : c'est un club et des supporters qui méritent cela", a aussi conclu positivement l’ancien keeper de Bari, du Torino ou encore du FC Malines, adversaire du Standard pour la reprise en Pro League, le vendredi 17 janvier à 20H30.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK