Genk prend sa revanche sur le Standard et lui cède la dernière place des playoffs 1

Battu en finale de Coupe de Belgique par le Standard, Genk a pris sa revanche sur les Liégeois ce samedi en s’imposant 1-0 lors de la deuxième journée des playoffs 1.

Les Limbourgeois se sont créés plus d’occasions que les Rouches et ont logiquement décroché la victoire grâce à un penalty converti par Leandro Trossard en tout début de deuxième période (47e). Le Standard était parvenu à égaliser contre le cours du jeu à la 84e minute grâce à une tête de Renaud Emond mais le VAR a finalement permis d’annuler le but de l’attaquant liégeois.

Juste avant le coup de sifflet final, Christian Luyindama a reçu une carte rouge suite à un coup de coude sur Seck.

L'équipe de Ricardo Sa Pinto, qui n’avait plus perdu en championnat depuis le 23 janvier, redescend donc à la dernière place des playoffs 1 à égalité de points avec Genk (25 points).

Le résumé du match

Privé de Paul-José Mpoku, blessé, Ricardo Sa Pinto a décidé d’aligner Duje Cop à côté de Renaud Emond à la pointe de l’attaque des Rouches pour ce remake plus plaisant de la finale de Coupe de Belgique.

Malgré un bon départ de Genk, c’est le Standard qui effectue la première frappe dangereuse avec Edmilson qui bute sur un très bon Vukovic (18e).

Après un bon temps fort du Standard – le seul dans cette rencontre – Genk reprend le match en main mais ne se créera qu’une seul occasion franche des pieds de Mata avant la mi-temps (30e).

Le début de deuxième période est en revanche plus positif pour l’équipe de Philippe Clément qui obtient rapidement un penalty pour une poussée fautive de Pocognoli sur Samatta. Trossard ne peut ensuite pas rater l’opportunité de convertir le penalty en plaçant en plein milieu du but (47e).

Alors qu’on s’attend à une réaction liégeoise, c’est encore Genk qui insiste. Ndongala (52e), Malinovski (55e) ou encore Colley (63e) manquent tour à tour de précision tout comme Pozuelo dont la frappe est repoussée par le poteau (73e).

Épargné, le Standard sort enfin de sa coquille sur phase arrêtée à six minutes du terme. La tête de Laifis touche alors la transversale et est reprise victorieusement par Emond. L’attaquant liégeois fête son but et libère son banc mais est rattrapé par le VAR qui signale – à juste titre – une position de hors-jeu (86e).

Une dernière tentative d’Emond quelques minutes plus tard ne redressera pas la situation pour le Standard qui terminera à dix suite à l’exclusion de Luyindama, frustré et vengeur après un échange de coup de coudes avec Seck.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK