Genk plus grand bénéficiaire du fonds de solidarité de la Pro League

Genk plus grand bénéficiaire du fonds de solidarité de la Pro League
Genk plus grand bénéficiaire du fonds de solidarité de la Pro League - © JOHAN EYCKENS - BELGA

Dans les nombreux dossiers chauds de la Pro League, le fameux fonds de solidarité proposé par Anderlecht s’est invité dans les conversations. Malgré certaines réticences, un accord est intervenu lors de l’Assemblée Générale du 16 mai.

Het Nieuwsblad dévoile les montants que devraient toucher… et payer les différents clubs. Genk est le grand "gagnant" du système, le FC Bruges sera le plus grand contributeur. La Fédération mettra aussi la main au portefeuille.

Une clé de répartition a été établie, tous les clubs de D1A ont droit à 200.000 €, les formations de D1B à 100.000 €. Genk, Anderlecht et Malines, trois équipes qui avaient encore une chance d’intégrer le Top 6, vont recevoir une compensation de 500.000 €. Ils sont les plus "pénalisés" par l’arrêt de la compétition. Les clubs qui devaient recevoir lors de la 30e journée ont aussi obtenu un dédommagement (140.000€).

Au final, le Racing devrait toucher 840.000 €, Anderlecht et Malines 700.000 €. A noter que le Cercle et Waasland-Beveren n’obtiendront… rien parce que les joueurs de ces clubs sont encore au chômage technique. L’Antwerp pourrait recevoir une rallonge si la finale de la Coupe n’est pas disputée.

Le FC Bruges, champion et qualifié directement pour la lucrative League des Champions, va devoir payer 1,75 million d’euros. La Gantoise (450.000 €) et Charleroi (260.000 €) devront aller à la poche. Si leurs parcours européens s’avèrent fructueux les montant seront revus à la hausse. Enfin, l’Union belge participera également à hauteur d’1,25 millions €.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK