Genk et l'Antwerp se neutralisent dans un choc sans but

Genk et l'Antwerp se sont quittés dos-à-dos dans le deuxième choc du haut de classement au programme de ce dimanche. Il y a eu des occasions dans les deux camps mais ni le leader, ni le Great Old n'ont réussi à marquer (0-0).

Les Anversois, qui avaient l'occasion de remonter sur le podium, marquent le pas dans le sprint final avec un troisième match consécutif sans victoire. La remarque vaut également pour le Racing, toujours leader mais qui reste sur un maigre 7/15.

Pour l'instant aucun des membres du Top 6 n'a gagné. Le classement reste donc assez figé.

C'est donc sans doute la précipitation, plutôt que la peur de mal faire, qui explique la maladroite reprise dans les nuages de Bryan Heynen, idéalement isolé face au but par un centre de Dieumerci Ndongala au quart d'heure.

L'ancien Louviérois adresse un bon ballon à Alejandro Pozuelo, lequel s'emmêle les pinceaux à la 23e.

L'Antwerp se montre également dangereux quand il en a la possibilité, notamment sous l'impulsion de Simen Juklerod, qui procure de belles occasions à Sambou Yatabaré (25e) et William Owusu (27e). Mais ces deux derniers n'en profitent pas.

C'est cependant le gardien visiteur Sinan Bolat, qui a le plus mis en échec les tentatives adverses avant la mi-temps (0-0). Notamment sur une tête à bout portant de Sébastien Dewaest, après un centre parfait de Casper De Norre (36e), puis sur une volée de Ndongala, suivie d'un tir un peu faiblard de Joseph Aidoo (41e).

Pozuelo manque encore une opportunité en voulant trop bien faire (66e), puis le gardien visité Danny Vukovic repousse coup sur une tête d'Owusu, et un tir de Faris Haroun sur la même action (71e).

Junya Ito qui a remplacé Leandro Trossard à la 62e, gaspille lui une très grosse occasion en cafouillant un service parfait de De Norre (77e).

Genk pousse jusqu'au bout mais sans succès. Il compte à présent 58 points, soit 8 de plus que Bruges.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK