Genk et Gand partagent l'enjeu, mais peuvent encore croire à l'Europe

Genk et La Gantoise se sont quittés sur un partage (1-1) ce jeudi en clôture de la huitième journée des play-offs I. Les Buffalos, qui ont terminé la rencontre à neuf après les exclusions de Sigurd Rosted et de Brecht Dejaegere en fin de match, rejoignent Charleroi à la quatrième place (33 points), alors que les Limbourgeois ferment la marche à une longueur (32 points).

Après le 5-0 reçu au Standard, on s'attendait à une réaction de Genk face à Gand. Les Limbourgeois sont rapidement sortis de leurs starting-blocks, mais comme à Sclessin, ils ont manqué une grosse occasion de but cette fois par Leandro Trossard (5').

Puis, Nikos Karelis n'a pas été en mesure de dévier une balle au second poteau (8'). Par contre, Gand a été plus meurtrier dans les seize mètres et Yuya Kubo n'a pas manqué l'occasion de clôturer un contre rondement mené (15' 0-1).

Ce dixième goal de la saison du Japonais n'a pas emballé la rencontre. Gand n'a pas éprouvé beaucoup de mal à contenir les attaquants adverses, qui ne mordaient pas dans le rectangle.

A la reprise, Karelis a obligé Lovre Kalinic à boxer le ballon (47'). Mais Genk a eu plus chaud quand sur un geste surprenant de Roman Yaremchuk, Danny Vukovic s'y est repris à deux fois pour éviter un deuxième but (50').

C'est alors que Philippe Clement a sorti Dieumerci Ndongala et Karelis pour Dries Wouters et Samatta (54'). Genk a semblé avoir plus d'envie mais éprouvait toujours du mal à réussir le dernier geste.

Ibrahima Seck a ainsi expédié sur le montant le ballon, qui est revenu dans les pieds de Samatta (66' 1-1). La Tanzanien a remonté les actions de son équipe mais Kalinic a réussi une belle parade sur une volée de Trossard (70') avant de sortir d'un réflexe une reprise de la tête d'Omar Colley (76').

A plusieurs reprises, on a eu droit à des coups de flippers devant le but gantois, mais la marque n'a plus changé. Les Buffalos ont tenu bon malgré l'exclusion de Sigurd Rosted (84'). L'arbitre a alors accordé cinq minutes de temps additionnel, qui ont été marquées par une nouvelle exclusion gantoise : celle de Brecht Dejaegere (93').

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK