Genk impose sa suprématie contre l'Antwerp et reprend 9 points d'avance sur Bruges

Accueilli par une ambiance électrique dans et en dehors de la Luminus Arena, Genk a fait le show devant son public en s’imposant 4-0 face à l’Antwerp vendredi soir dans le cadre de la 7e journée des playoffs 1. Auteurs de 6 victoires en 7 matches, les Limbourgeois sont plus que jamais lancés vers le titre. Ils comptent neuf points d’avance sur le Club de Bruges qui devra s’imposer à Gand dimanche pour entretenir un maximum de suspense avant le choc au sommet de la semaine prochaine au Jan Breydel. L’Antwerp est 3e avec 38 points, soit deux de plus que le Standard (4e).

Ce vendredi soir, Genk n’aura pratiquement jamais douté. Seul le premier quart d’heure des Anversois a mis l’équipe de Philippe Clément en difficulté avec notamment une grosse occasion gaspillée de la tête par Mbokani (11e). La machine limbourgeoise s’est ensuite mise en route. Arslanagic a stupidement concédé un penalty pour une faute de main dans le rectangle. Ruslan Malinovskyi s’est fait un plaisir de le convertir (25e). Ito et Heynen ont manqué le break avant la pause mais ce n’était qu’une question de temps avant de faire la différence.

Une deuxième erreur individuelle des Anversois – une passe en retrait manquée de Rodrigues – a permis à Mbwanna Samatta de faire 2-0 (55e). Quelques instants plus tard, la victoire était assurée grâce à Junya Ito, servi par un centre délicieux de Leandro Trossard (57e). Dans les arrêts de jeu, Bryan Heynen a arrondi la marque sur penalty (90e+2). Solides défensivement, efficaces offensivement et surtout très sereins dans toutes leurs prises de décisions, les Limbourgeois ont une nouvelle fois prouvé ce vendredi soir qu’ils avaient les nerfs assez solides pour aborder la dernière ligne droite qui mène vers le titre.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK