Le Standard renverse Gand et continue de rêver à la 2ème place

Dans un match à rebondissements et marqué par le VAR, le Standard a renversé La Gantoise pour s’imposer (1-3) ce dimanche soir lors de la dernière rencontre de la 6ème journée des Playoffs I de Pro League. Les Rouches s’emparent seuls de la 3ème place du classement et peuvent encore croire à la 2ème place synonyme de Champions League.

Le résumé de la rencontre

A égalité de points au coup d’envoi de cette rencontre, les Gantois et les Liégeois s’offrent un duel pour l’Europe. Malgré la victoire d’Anderlecht contre Charleroi (3-1) plus tôt dans la soirée, les deux formations peuvent encore espérer accrocher la deuxième place du classement synonyme de tour préliminaire de Champions League.

Dès les premières secondes, ce sont les Buffalos qui se montrent les plus déterminés. Avant la minute de jeu, Yaremchuk part dans le dos de la défense et se procure déjà la première grosse occasion du match. Son tir file de peu à côté des buts d’Ochoa.

Le Standard, quelque peu remanié par Sa Pinto qui fait confiance à Koutroubis, Agbo et Carlinhos, éprouve des difficultés face à l’intensité gantoise.

Petit à petit, les Rouches parviennent toutefois à rééquilibrer les débats. Edmilson et Carcela tentent de faire parler leur technique mais c’est sur une phase arrêtée que le Standard se montre dangereux. Le coup franc de Marin est très bien tiré et trouve Laifis dans la surface. La tête du Chypriote est impeccable mais Kalinic effectue une jolie parade (25’).

Six minutes plus tard, c’est au tour d’Edmilson de trouver les bras du portier gantois (31’).

A l’approche de la pause, les Buffalos font la différence. Kubo trouve Simon sur le flanc droit. Le Nigérian dépose Fai et centre au second poteau. Janga surmonte Cavanda et trompe Ochoa d’une bonne tête piquée (43’).

Dans la foulée, le Standard réagit. Et encore une fois, c’est sur coup franc. Emond reprend de manière acrobatique le centre de Carcela mais Kalinic réalise un nouvel arrêt important (45’).

Au retour des vestiaires, le Standard se lance immédiatement à l’assaut des buts adverses. Carlinhos touche le poteau (52’) avant que Cimirot, monté au jeu pour cette seconde période à la place d’Agbo, ne réussisse à remettre les deux équipes à égalité (53’). A la récupération dans le camp adverse, le Bosnien combine avec Carcela et frappe en un temps dans un angle fermé. Le ballon file sous le bras de Kalinic.

Une fin de match sous le signe de la vidéo

Et le Standard ne s’arrête pas en si bon chemin. Edmilson centre dans le rectangle pour Koutroubis qui remet au point de penalty. La défense gantoise ne parvient pas à se dégager et Edmilson surgit pour placer les Liégeois aux commandes (58’).

Les hommes de Vanderhaeghe ne baissent pas les bras et répondent sans tarder. Janga bute dans un premier temps sur Ochoa (59’) mais trompe le Mexicain de la tête quelques instants plus tard (62’). Les Buffalos pensent revenir dans la rencontre mais l’arbitre du match annule ce but égalisateur après avoir revu les images pour une poussée de l’attaquant gantois dans le dos de Laifis.

Cette phase litigieuse met un coup sur la tête de Gand et permet au Standard de se reconcentrer. Les protégés de Sa Pinto gèrent leur avance, les Buffalos peinent à trouver des solutions.

Au final, c’est encore la vidéo qui vient chambouler la partie. A dix minutes de la fin, le VAR intervient pour signaler une main de Koutroubis dans sa surface. L’arbitre n’a pas d’autre choix qu’accorder un penalty (81’). Yaremchuk s’élance mais Ochoa anticipe parfaitement et préserve les chances de victoire des Rouches (84’).

Les Gantois tentent le tout pour le tout mais rien n’y fait. Pire, Sur une contre-attaque, Cavanda clôt définitivement les débats (90’+3).

Grâce à ce succès, le 4ème en 6 journées de POI, le Standard s’empare seul de la 3ème place et recolle à deux longueurs d’Anderlecht. La Gantoise est 4ème avec 32 points.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK