Frederic Brillant troque Siani et compagnie pour Pirlo et Lampard

Frederic Brillant troque Siani et compagnie pour Pirlo et Lampard
Frederic Brillant troque Siani et compagnie pour Pirlo et Lampard - © KRISTOF VAN ACCOM - BELGA

On peut cirer la banquette en Jupiler Pro League et du jour au lendemain partager le vestiaire avec Andre Pirlo, Frank Lampard et David Villa. C'est l'histoire de Frédéric Brillant, un joueur d'Ostende qui s'est envolé cette semaine pour les Etats-Unis et le club du New York FC. Laurent Ciman et Jelle Van Damme ne seront donc pas le seuls ex-Belgicains en Major Leaguer Soccer. Un reportage d'Erik Libois.

Après Tintin en Amérique, voici Fredo à New York. Une histoire de dingue démarrée tout simplement. "Ils cherchaient un défenseur central et ont fait des recherches en Belgique. Ils ont trouvé mon profil intéressant et ont regardé des vidéos. Ils sont venus me voir jouer contre Anderlecht et à partir de là, ils m'ont contacté, tout simplement."

Relégué sur le banc par Rozenhal, ce modeste défenseur, qui n’avait que Sedan, Bertrix, le Beerschot et Ostende marqués sur son CV, va causer anglais avec Patrick Vieira, le coach de New York. "J'ai été plusieurs fois en contact avec lui. C'est une personne très gentille et très connue en France. Cela fait quand même bizarre, cela donne des frissons. Et puis après, on s'habitue."

Avant l’Atlantique, Brillant a commencé par franchir la Manche. Les tests médicaux avaient lieu à Manchester City. "New York une filière du club en fait. Le grand patron de Manchester City a 4 clubs: New York City, Manchester City, Yokohama et Melbourne. J'ai été dans le même complexe que De Bruyne et Kompany. J'ai eu la chance de manger avec eux. C'était assez sympathique."

Welcome dans la folie du yankee stadium, avec David Villa pour marquer les buts, Frank Lampard pour les frappes lourdes, Andrea Pirlo pour les CF mouchetés. "J'ai pas mal d'amis qui sont super content pour moi. Ils me demandent d'essayer d'avoir le maillot de Pirlo, des autographes, tout cela. Personnellement, je ne suis pas plus intimidé que cela, je susi seulement impatient de les rencontrer."

Plus que du soccer, c’est le début peut-être d’une nouvelle vie. "Avec ma femme, on n'a jamais été aux Etats-Unis. Time Square, Central Park, la Statue de la Liberté. Il y a pas mal de choses à voir."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK