François était en contact avec Gerets

Roland Duchâtelet et Pierre François quand ils étaient encore collègues
Roland Duchâtelet et Pierre François quand ils étaient encore collègues - © Belga

Deux semaines après son limogeage du Standard, Pierre François a livré une première réaction.

Début juin, Pierre François (ex-directeur général) était licencié du Standard. Aujourd'hui, il a livré son explication dans le journal Le Soir.

"Je suis rentré de vacances et Roland Duchâtelet m'a convoqué dans son cabinet de Saint-Trond. Il m'a alors fait part de sa décision et s'est justifié en estimant que l'intégration du Standard au sein d'un groupe (NDLR: Elex) rend moins utile la présence d'un directeur général. Pour lui, le club fait partie d'un groupe", explique Pierre François dans le quotidien. 

"Je n'ai aucun grief à formuler à l'encontre du président. Je dirais même qu'il a été élégant en me laissant partir en vacances avant de me signifier mon C4. Nous n'étions pas sur la même longueur d'ondes sur certains points comme la Beneliga. Il n'a pas senti chez moi un engouement extraordinaire. La mentalité du Standard n'est pas tournée vers le nord mais vers le sud".

En contact avec Gerets et Legear

Lorsque Pierre François détaille les initiatives sportives qu'il a pris au club, on apprend qu'il était en contact avec Jonathan Legear et Eric Gerets. "J'ai pris des initiatives sportives quand c'était dans l'intérêt du club. Legear m'a par exemple annoncé son souhait de revenir au Standard. J'avais aussi contacté Eric Gerets. Il m'a confirmé son souhait de terminer le cycle par le Standard mais il avait la volonté d'aller au bout de son contrat avec le Maroc".

Malgré son départ forcé, Pierre François restera un supporter. "Pendant 13 ans j'ai été l'avocat du club et pendant 9,5 ans son directeur. Je reste supporter, je ne vais pas m'interdire de voir les matchs, mais plus en tribune d'honneur".

Quant à son avenir : "J'ignore de quoi il sera fait. C'est trop tôt pour avoir des propositions concrètes".

J.Helguers

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK