Franck Berrier avant Zulte-Waregem – Standard : "Ce sera plus une bataille psychologique que tactique"

Franck Berrier a écumé quelques clubs en Pro League au fil de sa carrière franco-belge… Zulte-Waregem et le Standard en font partie. Les deux clubs s’affrontent ce dimanche, avec des retrouvailles aussi pour Mbaye Leye et Francky Dury. Désormais à la retraite et occupé à passer ses diplômes d’entraîneur, Berrier connaît bien tout ce petit monde, il regardera la rencontre avec attention.

"Je suis encore le championnat belge avec attention, tout comme le français. Et évidemment je regarderai le match dimanche. Par contre, je ne crois pas vraiment que cela se jouera principalement autour d’une tactique entre Dury et Leye. Je pense plutôt que l’affrontement sera psychologique."


►►► À lire aussi : Mbaye Leye avant Zulte-Waregem : "Le Standard en playoffs 1 ? Il faut croire aux miracles…"


Même pas un petit avantage pour Leye d’avoir connu Dury comme coach ? "Je ne pense pas que ça va vraiment aider Mbaye d’avoir été coaché par Francky Dury parce que pour moi cette rencontre se jouera avant tout sur le plan psychologique et Francky a quand même plus d’expérience. La tactique est importante mais dans ce genre de matches, la motivation sont vraiment cruciales mais aussi l'implication physique jusqu'en en fin de rencontre."

Le joueur à la retraite explique : "C’est un match vraiment important des deux côtés. Les deux équipes affichent un niveau assez similaire en ce moment et voudront vraiment remporter ce match. Je crois que l’entraîneur qui parviendra le mieux à motiver ses troupes devrait sortir gagnant."

Franck n’oublie pas pour autant la tactique : "Franky Dury a beaucoup progressé à ce niveau-là ces dernières années, il s’adapte de mieux en mieux à l’adversaire, même la veille du match il est capable de le faire s’il pense que quelqu’un du Standard est venu analyser l’entraînement. Pour Mbaye Leye, qui a encore peu d’expérience comme entraîneur il faut surtout se concentrer sur son équipe, c’est le plus important."

Autre élément à prendre en compte pour Berrier, Zulte n’a plus perdu à domicile face au Standard depuis novembre 2015

Mais que pense-t-il justement des débuts de Mbaye, son ancien équipier, comme entraîneur ? " Lui et le Standard ont vraiment bien commencé. Leye reste un jeune entraîneur, il apporte des idées et surtout il connaît bien le club et les joueurs, c’est son atout principal. Mais quand on n’a pas beaucoup d’expérience, il faut réussir à trouver les mots dans les moments importants, avant les matches décisifs. C’est le plus difficile pour un jeune entraîneur, on verra comment ça se passe à ce moment-là pour lui."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK