"Football for All" : La Pro League et le foot amateur s'engagent en faveur de la diversité

La Pro League et le football amateur s’engagent en faveur de la diversité
La Pro League et le football amateur s’engagent en faveur de la diversité - © Pro League

Ce week-end du 22 au 24 février, la Pro League, en collaboration avec Voetbal Vlaanderen, l'ACFF et l’URBSFA, organise sous le slogan "Football for All" le week-end arc-en-ciel contre l'homophobie, le racisme et d'autres formes d'inégalités. De cette façon, tant la Pro League et ses clubs, que les clubs du football amateur, s'engagent en faveur de la diversité et de la tolérance sur nos terrains et autour de ceux-ci. Le football est en effet pour tout le monde.

Le football belge sera paré ce week-end des couleurs de l'arc-en-ciel. Les capitaines de la Jupiler Pro League et de la Proximus League disputeront les rencontres de la 27e journée de championnat avec un brassard de capitaine aux couleurs de l’arc-en-ciel (qui seront vendus aux enchères). Les drapeaux de corner dans les deux compétitions professionnelles et chez de nombreuses équipes des divisions amateurs seront également des drapeaux aux couleurs de l’arc-en-ciel.

Bien que les couleurs de l'arc-en-ciel représentent le groupe LGBT, le football belge veut non seulement faire s’opposer à l'homophobie, mais également au racisme et à d'autres formes d'inégalité. Il s’agira en bref d’une action pour la diversité au sens large, le plus large possible : genre, culture, religion, couleur de peau, etc. En incluant les couleurs de ce drapeau dans le logo des clubs et le logo de la Pro League durant la campagne, le monde du football veut envoyer le signal que tout le monde est le bienvenu dans le sport. Ce message se retrouve également dans son nom : footbALL.

En plus des joueurs sur le terrain, quatre témoignages formeront le visage de la campagne. Dans un reportage, quatre amoureux de football (David, un supporter de football juif, Kenny, un supporter holebi, le joueur professionnel Mbaye Leye et Brian Tevreden, CEO du KSV Roeselare) nous parleront de leur amour pour notre sport, mais aussi de ce que cela signifie pour eux de vivre leur passion en devant faire face à des propos ou des chants qui les touchent dans leur identité et comment ils essaient de se comporter face à ces chants.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK