Fiction : si les Play-Offs m'étaient contés… (Episode 2)

Avec les salutations de Morioka...
Avec les salutations de Morioka... - © VIRGINIE LEFOUR - BELGA

Et si les Play-Offs 2019-20, coronavirus oblige, devaient ne jamais se jouer ? Pas de souci, on vous en fait tout de même le récit. Conseil aux supporters et dirigeants : à prendre avec les réserves d’usage. Et un chouïa d’ironie…

--------------------

Pour ceux qui auraient manqué l’épisode 1 : Fiction : les Play-Offs accouchent d’un champion viral (épisode 1).
--------------------

JOURNEE 1 (15-17 mai) : AVEC LES COMPLIMENTS DE RYOTA

Vendredi 15 mai, 20h30, les Play-Offs 1 s’ouvrent par un sémillant Antwerp-Bruges dont on pige rapidement qu’il se prestera au train de sénateur : le vilain Covid-19 a mélangé tous les paramètres v02max de nos footeux. Infecté au coronavirus par sa médecin-urgentiste de compagne, Ruud Vormer n’est toujours pas fit. Sous-entraînés après la pause de 6 semaines, Mats Rits et Eder Balanta sont relayés par l’éternel Timmy Simons… pour lequel Vincent Mannaert, toujours prévoyant, a obtenu in extremis une licence de joueur.

Rien de neuf chez les Gazelles : Okereke, Krmencik ou autre Tau, les gus qui jouent devant ont leurs sabots carrés et confondent toujours premier poteau et piquet de corner. Revenu d’un long séjour à Matongé-Porte de Namur où il a fait soigner ses dreadlocks, Dieumerci Mbokani remet son masque de Léon, profession : nettoyeur et glisse deux pointus sous les pectos saillants de Simon Mignolet. Empli d’une joie naïve et si naturelle, Didier Lamkel Zé court faire un bras d’honneur à la Blue Army (2-0). Avant de publier des excuses sur Insta : Sorry allemaal, ce n’était qu’un malheureux malentendu.

Vieux contrats

Le lendemain soir, Ryota Morioka empile un authentique hat-trick à son ex-employeur et balaie à lui seul Anderlecht (3-0). Exté droit petit filet, coup de pied-plafond du gauche et tête lobée en 32 minutes : l’enchaîné est parfait. Karel Van Eetveldt relit les vieux contrats signés par Marc Coucke : on ne pouvait pas le mettre en chômage technique, ce brave petit Nippon ?

Coup de sifflet final. Dans le couloir des vestiaires, Karim Belhocine bisoute Super-Zèbre. Puis checke Vincent Kompany, lui souhaitant bonne chance pour son projet : Trust The Process. Vraiment ?

" Je l’ai toujours su… "

Dimanche après-midi, il est déjà loin, le brevet domestique des Gantois. Fracassés à domicile par le Standard (0-3) après l’avoir été par Charleroi en terme de phase classique, les Buffalos perdent Jonathan David, sorti blessé après une mandale de Zinho Vanheusden (dont Pierre Locht, on ne sait comment, a réussi à effacer la suspension). Mais Gand perd aussi Roman Yaremchuk qui, pour son retour, est exclu après avoir injurié l’arbitre Boucaut en Wallon picard. Manque de bol, le sbire à sifflet le parle couramment.

En face, Duje Cop et… Orlando Sa, revenu lui du fond du noyau C, ont réglé l’addition : assis en tribune pour leurs habituelles contractures, Oulare et Avenatti grimacent. En conférence de presse d’après-match, Michel Preud’homme martèle modestement qu’il a toujours cru en son duo du soir.

Bruges (37 points) voit Charleroi (32) et l’Antwerp (31) pointer leur museau. Gand (28) piétine, le Standard (28 également) se prend à espérer. Anderlecht (23) relit déjà le mode d’emploi des barrages : encore 5 longues semaines à tirer, Frankie…

 

JOURNEE 2 (22-24 mai) : JOUE-LA COMME DOM…

En ouverture ce vendredi 22 mai, Antwerp-Charleroi a comme des airs de revanche : un an quasi jour pour jour après la défaite cuisante en barrage pour l’Europaligue, le Sporting s’impose sur un but de Gjoko Zajkov dans un Bosuil éructant (0-1). La veille du match, Felice Mazzù avait smsé Belhocine, lui soufflant le nom du Macédonien, exclu douze mois plus tôt – et forcément la bave aux lèvres. Le public local jette des gobelets de bière sur Ilhaimaharitra, qu’il confond grossièrement avec Christian Benavente, sa cible zébrée lors de l’épisode précédent. Rassurons Marco, le jet de pils n’est pas assimilé à du racisme.

Passé minuit, Mehdi Bayat retrouve Felice au Piccolo Mondo : magie de la pizza quatre fromages, les deux amis retrouvés (?) s’entendent sur un rôle de consultant auprès de Coach Karim. Tard dans la nuit, Amara Baby whatsappe son ex-boss pour savoir s’il peut revenir : ce farceur de Mehdi lui fait croire que le mercato débute le 1er juin. Amara marche à donf.

Prends ça, Brandon

Samedi soir, Bruges et Gand cafouillent dans le derby de la quarantaine, convalescents certifiés. Avant le match, les contrôleurs antidopage de la Communauté Flamande imposent le test-thermomètre à chaque joueur. Mais c’est sur le terrain que la fièvre plafonne. À la pause, Jonathan Lardot en est déjà à 26 obstructions sifflées. Mitrovic, Mechele et Plastun règnent en maître : chouette, c’est Journée Mondiale de la Semelle au Breydel.

En fin de match, Philippe Clement place Simon Deli en pointe, façon " Mets le grand musclé devant ! ", histoire de débloquer le joli marquoir que Bart Verhaeghe avait justement fait désinfecter. En face, Laurent Depoitre frappe deux fois le poteau… de corner. Rien n’y fait donc : marque blanche pour la Bataille des Flandres (0-0).

Eden façon Aloys

Le dimanche à Sclessin, le Clasico penche une fois encore côté Standard : en hommage à Dominique D’Onofrio neuf printemps plus tôt, Preud’homme laisse ses cadors compter les nervures du banc et gagne avec son équipe B (2-1). MPH a cette fois écouté les tuyaux de Leye et Goreux, acteurs du match de l’époque. En tribune, Aloys Nong boit du petit-lait en sirotant les deux buts d’Eden Shamir, autre bras cassé soudain promu au statut de héros.

Au classement, Charleroi (35) revient à 3 points de Bruges (38), l’Antwerp et le Standard suivent avec 31 points. Gand rame Oxford-Cambridge aller-retour (29) tandis qu’à Anderlecht (23 pts), Sambi Lokonga demande au team-manager mauve son catalogue Neckermann. Pour ses vacances, Albert hésite fort entre Dubaï et la République Dominicaine. Quoi, c’est pas la semaine prochaine, les congés ?

 

A suivre…

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK