Feu vert pour un retour des supporters au stade à la mi-septembre !

Une bonne nouvelle pour les supporters de football, qui vont pouvoir reprendre le chemin des stades. Les 3 Ministres des Sports se sont mis d’accord ce lundi après-midi pour accorder aux clubs professionnels de foot la dérogation qu’ils réclamaient depuis plusieurs semaines. Au lieu des 400 personnes maximum imposées aux autres événements en extérieur, les clubs peuvent en espérer plusieurs milliers. Mais sous conditions très strictes...

Cet accord, approuvé par le Ministre de l'Intérieur Pieter De Crem et bien entendu les virologues, doit encore être ratifié par les autorités locales en concertation avec le club de leur zone. Pour la mise en pratique, il faudra donc encore un peu patienter... jusqu'après la mini-trêve internationale.  Les supporters devraient donc retrouver leurs stades chéris dès la 5e Journée de Pro-League, le week-end du 11 au 14 septembre.

Blocs de 400 spectateurs

L’idée, c’est que les clubs sont autorisés à accueillir, non pas un total de 400 spectateurs (c’est la norme actuelle), mais chaque fois des tranches de 400 spectateurs qui seront placés par blocs de tribune, avec distanciation sociale, désinfection et masque obligatoire, sauf pour les membres d’une même bulle de 5.

Le total de spectateurs dépendra donc de la taille des stades et de leur configuration, Eupen n’est pas Sclessin, Bruges n’est pas Mouscron, Anderlecht n’est pas Charleroi. Mais les clubs respirent : les supporters vont revenir par milliers : ambiance à nouveau garantie... et recettes pour des clubs au bord de l’asphyxie financière.

Protocole strict dans le stade

Après, les clubs doivent aussi assurer un fléchage efficace, un sens circulatoire pour les fans, des contrôles thermiques et des entrées et sorties dans le stade par shifts horaires, de manière échelonnée, pour éviter les attroupements.

Enfin une fois le supporter assis sur sa place attribuée, plus question d’en bouger... pour aller au bar par exemple. Les buvettes seront d’ailleurs fermées.

Cet accord ne devrait concerner, pour l'instant, que les supporters des clubs visités, pour tester le nouveau protocole. Le retour des supporters visiteurs devrait s'effectuer ensuite progressivement.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK