Felice Mazzu n'est plus l'entraîneur de Genk, Domenico Olivieri assurera l'intérim

Felice Mazzu n’est plus l’entraîneur de Genk, a annoncé ce mardi matin par voie de communiqué le club limbourgeois. Plusieurs de ses assistants, Tom Van Imschoot, Denis Dessaer et Sandro Salamone, sont également priés de quitter les champions en titre.

Pendant la trêve internationale, c’est l’ancienne gloire du club Domenico Olivieri qui assurera les entraînements, en attendant la nomination d’un nouveau T1. Il sera épaulé par l’entraîneur des Espoirs, Kevin Van Dessel.

"Le club reconnaît qu’après avoir remporté le championnat l’an dernier, l’équipe s’est retrouvée en reconstruction, mais la différence entre les qualités intrinsèques du groupe de joueurs et ses prestations est trop importante, précise le communiqué. Ces dernières semaines, la tendance était de plus en plus négative, et la direction du club n’a plus le sentiment que le staff technique actuel était capable de rectifier le tir."

Ces licenciements font suite aux mauvais résultats du champion en titre. Genk reste en effet sur un décevant bilan de quatre points sur 15 et pointe à une insatisfaisante dixième place au classement en Pro League.

Déception donc pour Felice Mazzu. Malgré la bonne volonté affichée, il n’est jamais parvenu à imprimer sa griffe à une équipe limbourgeoise en rodage. Il quitte donc le Limbourg après à peine une demi-saison, quinze matches de championnat et une campagne européenne inachevée.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK