Felice Mazzu: "Ce n'est pas un échec, ce n'est pas une catastrophe"

Sentiments contrastés pour le Sporting Charleroi et son entraîneur ce dimanche. Vainqueurs convaincants contre l'Antwerp, les Zèbres sont officiellement en PO2 et donc ils manqueront évidemment les PO1. Une déception pour Charleroi, qui n'atteint pas son objectif de la saison, comme on pouvait s'en douter depuis quelques semaines. 

Felice Mazzu revient sur ce match et la saison carolo au micro de la Pro League: "Venir gagner à l'Antwerp comme on l'a fait aujourd'hui et rater autant d'occasions comme on l'a fait la semaine passée contre le leader du championnat (Genk) et repartir aujourd'hui avec des regrets... Malheureusement, je pense honnêtement que si on avait eu un peu plus de temps pour équilibrer l'équipe, pour que Ryota (Morioka) s'intègre parfaitement dans le groupe. Parce qu'on a vu aujourd'hui qu'il est en train de monter en puissance. Mais si tout le monde a fait un gros match. On a évidemment des regrets... on ne va pas vivre avec les regrets. Mais je pense que c'est la meilleure façon de se préparer pour les PO2. Le groupe doit rester positif, il doit être conscient qu'il vient de faire 4/6 contre peut-être deux des meilleures équipes du championnat, avec la manière. Je pense qu'aujourd'hui, avec beaucoup d'humilité on était la meilleure équipe sur le terrain dans le contenu, dans le mouvement, dans les situations de buts. Les joueurs doivent en tirer beaucoup d'énergie et beaucoup de positif."

Le coach l'avoue, les bases sont bonnes pour jouer ces PO2, malgré les ratés cette saison. Il veut en tirer des enseignements et bien analyser la saison, mais pour lui "ce n'est pas un échec, ce n'est pas une catastrophe.

Il conclut, "On doit rester concret, notre objectif ce sera de gagner les PO2, bien évidemment."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK