Prestation largement insuffisante de Charleroi qui s'incline 3-1 à Eupen

Eupen a réalisé une bonne prestation collective pour écarter le Sporting de Charleroi. Les Zèbres ont livré un match indigent, se créant bien peu d'occasions. Les Zèbres traversent une période difficile avec une série de 4 sur 18.

Une surprise dans le onze de base aligné par Frank Defays qui supplée Karim Belhocine, suspendu à la suite de sa carte rouge face à La Gantoise : Guillaume Gillet est de retour dans l’équipe. Le vétéran remplace numériquement Saido Berahino.

L’initiative est carolo, avec un flanc gauche composé de Joris Kayembe et Ali Gholizadeh qui apporte les premières sueurs du match pour Ortwin De Wolf.

Peu après le quart d’heure, c’est pourtant Eupen qui ouvre la marque. Sur un centre venu du flanc gauche, Smail Prevljak est laissé seul dans le cœur de la défense carolo. Son tir finit par trouver le but via une déviation puis le poteau.

Dans une première mi-temps où les occasions sont aussi rares que les passes réussies, c’est Eupen qui parvient à se montrer le plus concret. Sans un bon arrêt de Penneteau en fin de première période, Musona aurait pratiquement pu tuer le suspense.

Après le repos, c’est à nouveau Nicolas Penneteau qui s’illustre, cette fois-ci de manière négative. Le portier corse anticipe une sortie sur un centre de Schouterden. Le ballon est dévié malencontreusement par le pied du gardien et finit au fond.

Le double changement avec les montées de Berahino et Nicholson à la place de Van Cleemput et Ilaimaharitra a le don de dynamiser cette deuxième période. Alors que les deux équipes jouent l’attaque-défense, c’est Eupen qui réalise le coup parfait. Lancé en profondeur, Ngoy réussit son face à face avec Penneteau, tout en résistant au retour de Fall qui a sans doute contribué à ce que le ballon rentre dans son propre but.

LIRE AUSSI : Guillaume Gillet après la défaite de Charleroi : "Sans la mentalité carolo, on redevient une équipe normale"

A six minutes du terme, Joris Kayembe réduit l’écart via une frappe du pied droit consécutive à une phase arrêtée. La pression exercée par les Carolos en toute fin de rencontre ne changera rien au résultat final.

Eupen réalise un match impeccable, bien mené par des Stef Peeters et Nils Schouterden particulièrement inspirés. L’expérience et le calme d’Adriano font la différence et la titularisation de Musona a également été payante. L’équipe germanophone prend ses distances avec les profondeurs du classement, en comptant désormais 16 points.

Charleroi traverse l’orage, c’est désormais une série de 4 sur 18 pour les Zèbres qui concèdent le revers le plus lourd de leur saison.

Les compositions :

Eupen : De Wolf; Adriano, Amat, Agbadou, Miangue, Schouterden; Kayembe, Peeters; Ngoy, Musona, Prevljak

Charleroi : PenneteauVan Cleemput, Willems, Dessoleil, KayembeGillet, Ilaimaharitra; Gholizadeh, Morioka, Fall; Rezaei.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK