Didillon sur le penalty annulé à l'Antwerp: "Je touche Lamkel Ze mais il était déjà tombé"

Après 80 minutes de statu quo et pauvres en occasions, le duel entre l'Antwerp et Anderlecht de dimanche soir s'est brusquement animé en fin de match. L'Antwerp a alors cru bénéficier d'un penalty suite à un contact entre son attaquant Didier Lamkel Ze et le gardien d'Anderlecht Thomas Didillon. L'arbitre de la rencontre Bram Van Driessche a initialement indiqué le point de penalty avant de revenir sur sa décision suite au visionnement de la vidéo et brandir une carte jaune à l'attaquant anversois.

"Je le touche mais en fin d'action quand il est déjà tombé", a reconnu Didillon à la fin de la rencontre au micro de la Pro League, estimant que ce contact ne pouvait pas déboucher sur un penalty. "C'est pour cela qu'il prend la carte jaune", a-t-il ajouté. "Quand on voit que l'arbitre doit revoir la phase au VAR 4 à 5 fois, on comprend comment leur métier est sous-estimé et difficile."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK