Deuxième défaite consécutive en championnat du Standard, rejoint à la troisième place par Malines

Trois jours après son petit exploit en Europa League face à Francfort, le Standard est retombé les pieds sur terre en s’inclinant contre Malines (1-2) ce dimanche dans le cadre de la quinzième journée de Pro League.

Les Belges Rob Schoofs (15' 0-1), d’un superbe coup franc, et Igor De Camargo (65' 0-2), d’une frappe surpuissante, ont offert deux buts d’avance au KaVé. Le Standard a réussi à tromper la vigilance de Yannick Thoelen en fin de match via Selim Amallah (86' 1-2), mais s’est trop longtemps montré imprécis en phase de conclusion. Le médian liégeois a même pensé offrir l’égalisation aux Liégeois dans les arrêts de jeu, mais son but a logiquement été annulé car entaché d’une faute de main.

Il s’agit de la deuxième défaite consécutive des Rouches en championnat et la toute première de la saison à Sclessin, toutes compétitions confondues.

Avec 27 points, Michel Preud’homme et ses troupes ne profitent donc pas de la défaite du leader brugeois plus tôt dans la journée sur la pelouse de l’Antwerp (1-2) et restent à six longueurs des Blauw & Zwart (33), qui comptent toujours un match de moins.

Ils sont même dépassés par les Gantois, vainqueurs de Genk en début de soirée (0-2) et désormais nantis de 28 unités en l’espace de 14 rencontres, et rejoints par leurs adversaires du jour à la troisième place.

La trêve internationale fera sans doute du bien aux organismes liégeois, la prochaine rencontre du Standard étant programmée le samedi 23 novembre à Eupen. S’ensuivra un déplacement très important au Vitoria Guimaraes dans le cadre de la cinquième journée de la phase de poules de l’Europa League.

Le résumé du match

Pour débuter cette rencontre face à Malines, Michel Preud'homme procède à... six changements par rapport à l'équipe alignée d'entrée face à Francfort jeudi.
En l'absence de Zinho Vanheusden, suspendu, c'est le jeune Dimitri Lavalée, 22 ans, qui prend place en défense centrale aux côtés de Kostas Laifis, alors que Mergim Vojvoda supplée Collins Fai sur le flanc droit.

Devant, ce sont des joueurs "frais" qui sont alignés : Paul-José Mpoku, Aleksandar Boljevic, Maxime Lestienne et Obbi Oulare, réservistes face aux Allemands, sont cette fois titularisés.

Alors que le Standard se porte à l'offensive en début de rencontre, c'est Malines qui ouvre la marque sur sa première occasion : Rob Schoofs brosse parfaitement le cuir de son pied gauche et trompe Arnaud Bodart, impuissant (15' 0-1).

Les Liégeois multiplient les coups de coin et les demi-occasions, mais ils ne parviennent pas à tromper la vigilance de Yannick Thoelen.

Michel Preud'homme change de système de jeu en début de seconde période : Renaud Emond remplace Aleksandar Boljevic et vient se positionner près d'Obbi Oulare.

Les Rouches reprennent la rencontre avec de bonnes intentions, mais en contre, un centre parfait de Clément Tainmont trouve Igor De Camargo, dont la reprise instantanée s'en va percuter la barre transversale d'Arnaud Bodart.

L'ancien pensionnaire de Sclessin ne va pas louper sa seconde tentative, un quart d'heure plus tard : esseulé au point de penalty, Igor De Camargo frappe puissamment et hors de portée du jeune portier liégeois (65' 0-2).

Après un gros raté de Maxime Lestienne, parfaitement servi par Mehdi Carcela (75'), Selim Amallah va rendre espoir aux Liégeois à la 86ème (1-2) avant de penser égaliser dans les arrêts de jeu. Mais son but a été annulé par Monsieur Boucaut, alerté par le VAR, qui avait constaté une faute de main du milieu de terrain de 22 ans. Le score n'évoluera plus : le Standard s'incline 1-2 face à des Malinois réalistes.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK