Deux rouges en 13 minutes pour Zulte, le "Boxing day" portait bien son nom

On n'était pas loin du scénario catastrophe ce mardi soir à Zulte Waregem. Nul doute qu'un lendemain de Noël, les hommes de Francky Dury aurait espéré mieux... 

Alors qu'ils vivaient déjà une mauvaise période en championnat avec un bilan de 4 points sur 36 lors des douze dernières rencontres, ils ont terminé l'année 2017 par un match à oublier au plus vite! 

Majoritairement en cause, les deux expulsions flandriennes en 13 minutes ont fait beaucoup de mal à Zulte Waregem. La première expulsion est discutée (et discutable), elle s’est déroulée aux dépens de Walsh. Le joueur de Zulte a commis une faute sur Kaveh Rezaei dans le rectangle. Alexandre Boucaut a donc opté pour une double sanction: un carton rouge pour Walsh et un pénalty (converti par le joueur iranien). Le coach de l'équipe hôte n'était pas du tout heureux de la carte rouge obtenue par son joueur, il s'agit là d'un scénario similaire à celui vu plus tôt dans la journée avec le carton rouge infligé à De Medina lors de Club de Bruges-Mouscron. 

La deuxième expulsion est quant à elle indiscutable. C'est Olayinka qui en a fait les frais après un tacle par l'arrière très appuyé sur Ilaihamaritra qui souffre d'ailleurs d'une entorse sévère à la suite de ce contact. Le Nigérian de 22 ans semble commettre ce tacle par frustration à la suite d'une action durant laquelle il considère avoir mérité un pénalty en sa faveur. Mais le geste de frustration du joueur pourrait lui coûter cher. 

Dans le match face à Charleroi elle a définitivement enterré les chances de Zulte de sortir la tête de l'eau. 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK