Deux assists, des coups de reins dévastateurs : le récital de l’intrigant Mike Trésor… malgré la défaite de Genk

Débarqué à Genk cet été après avoir parfait sa formation à Willem II en Eredivisie, Mike Trésor suscitait pas mal d’interrogations. Que valait ce jeune Belge, pilier des Espoirs, mais encore plutôt méconnu chez nous ?

Eh bien, le moins que l’on puisse dire c’est qu’en l’espace de deux matches, Trésor a déjà balayé les quelques doutes qui l’entouraient. Déjà l’un des seuls Genkois à surnager en 2e mi-temps contre le Standard en ouverture, le jeune Belge a été excellent malgré la défaite spectaculaire des Limbourgeois contre Ostende vendredi soir (3-4).

Mis en confiance par son centre chirurgical vers le crâne de Brian Heynen après 20 minutes, Trésor a délivré son 2e assist de la soirée, sur corner et après l’entracte, pour Theo Bongonda.

Entre ces deux passes décisives, le déroutant milieu offensif a excellé dans ses décalages, ses prises de décision et quelques coups de reins dévastateurs qui ont fait très mal à la (perméable) défense des Côtiers.

On se rappelle de ce solo somptueux à la 55e où Trésor avait mis Maxime D’Arpino dans le vent d’un petit pont avant de rentrer dans la surface et de solliciter Guillaume Hubert d’un beau pointu. Il a d’ailleurs fallu un bel arrêt réflexe du portier pour empêcher Trésor d’inscrire son premier but de la saison. Quelque chose nous dit que ce n’est que partie remise…

 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK