Dessers : "Je suis aussi curieux de voir où l’on va s’arrêter"

Il joue peu, mais hier soir il a donné la victoire à Genk face à Anderlecht. En marquant le 1-2, Cyriel Dessers permet à Genk de croire encore au championnat.

"C’est un bon moment pour moi après quelques mois très difficiles. Mais je suis un pro et je dois attendre mon moment. Et ça l’était. J’ai fait mon mouvement avant et mes yeux étaient même fermés. Mais ça rentre et je suis content pour mon équipe qui s’est battue. En voyant les images, c’est une libération" a déclaré l’attaquant au micro d’Eleven.

Avec cette victoire, Genk maintien la pression sur le Club de Bruges qui reçoit l’Antwerp ce dimanche et qui n’a toujours pas gagné dans ces PO1.

"Je suis aussi curieux de voir où l’on va s’arrêter. C’est bon de mettre la pression sur Bruges, mais c’est important pour nous pour la 2e place. On peut se reposer quelques jours et regarder Bruges demain", conclu Cyriel Dessers.

Genk se retrouve avec 38 unités, à deux longueurs du Club de Bruges (40 points) qui accueille l’Antwerp ce dimanche à 18h30. Anderlecht, qui a concédé sa première défaite compte 32 points tout comme l’Antwerp.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK