Deschacht, Musona, Henkinet et Dierckx ne seront pas sanctionnés pour leurs paris

Deschacht, Musona, Henkinet et Dierckx ne seront pas sanctionnés pour leurs paris
Deschacht, Musona, Henkinet et Dierckx ne seront pas sanctionnés pour leurs paris - © JOHN THYS - BELGA

Les joueurs de football professionnels Olivier Deschacht, Knowledge Musona, Laurent Henkinet et Tuur Dierckx ne seront pas sanctionnés par l'Union belge de football (URBSFA) pour l'affaire des paris qui avait éclaté à l'automne 2016, où ils étaient impliqués. Le Parquet fédéral en avait pourtant bien l'intention mais les faits sont prescrits, ont révélé vendredi les journaux du Groupe Mediahuis. Une information qui a été confirmée à l'agence belga.

La prescription s'impose deux ans après les infractions, a en effet précisé l'Union belge. Les paris datent de 2013, mais n'ont été repérés qu'en septembre 2016 par la Commission des Jeux de Hasard.

Des amendes de 3.000, 6.000 et 24.000 euros avaient alors été infligées selon les cas à Olivier Deschacht (Anderlecht à l'époque), Knowledge Musona (KV Ostende, à l'époque), Laurent Henkinet (Waasland-Beveren, à l'époque) et Tuur Dierckx (Antwerp, à l'époque), qui furent également entendus dans le cadre d'une enquête ouverte par le procureur de l'Union belge de l'époque Marc Rubens.

"Mais il a très vite dû se rendre compte qu'il y avait prescription. L'article B1706 du règlement fédéral stipule en effet que "les infractions ne peuvent plus être sanctionnées deux ans après le lendemain du jour où elles ont été commises..."

Les quatre joueurs qui risquaient la radiation vont donc pouvoir continuer à jouer.

Seul Deschacht aurait parié sur des défaites de sa propre équipe, notamment contre Benfica. Il avait écopé d'une amende de 24.000 euros.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK