Deschacht :"A chaque match, je me regarde dans le miroir et je me dis que je veux encore continuer"

Olivier Deschacht
Olivier Deschacht - © VIRGINIE LEFOUR - BELGA

C'est un Olivier Deschacht logiquement très déçu qui s'est présenté à nos micros après la défaite 1-2 face à Anderlecht qui a acté la relégation de Lokeren en D1B.

"Je suis très déçu. On doit être réalistes, ce n'est pas aujourd'hui que l'on descend. On a perdu trop de matches faciles à domicile. On n'a pas montré assez de qualités dans les zones de vérité, offensivement et défensivement. Quand on voit le match d'aujourd'hui, on se crée quelques occasions mais on ne marque pas. Anderlecht marque sur sa première occasion avec Santini qui saute seul entre trois défenseur. C'est un peu le résumé de notre saison."

En fin de contrat en juin prochain, Deschacht avoue être en plein doute pour la suite de sa carrière. Continuer en D1B avec Lokeren? Changer d'équipe? Ou mettre un terme à sa carrière. "Je me sens encore très bien", explique Deschacht. "J'ai encore envie mais quand tu n'as plus de club, quand tu n'as plus de travail... Je ne connais pas mon futur. À Lokeren, on ne sait pas encore ce qu'il va se passer au niveau de la direction."

"Je suis en plein doute. J'ai 38 ans, je joue encore back gauche même si ce n'est plus une place pour moi mais j'accepte parce que j'adore le foot. Personne ne veut arrêter mais parfois il faut que quelqu'un me dise 'Oli c'est fini'. Peut-être que cette personne arrivera et me le dira mais cette personne n'est pas encore là. À chaque match, je me regarde dans le miroir et je me dis que je veux encore continuer. Je pense et je crois que j'ai encore le niveau pour continuer."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK