Des partenaires de Zulte Waregem ont participé à l'arrivée des cinq millions de masques

Des partenaires de Zulte Waregem ont participé à l'arrivée des cinq millions de masques
Des partenaires de Zulte Waregem ont participé à l'arrivée des cinq millions de masques - © KURT DESPLENTER - BELGA

L'avion transportant cinq millions de masques buccaux à destination de la Belgique a bien atterri dans la nuit de jeudi à vendredi à l'aéroport de Bierset. Le club de Zulte Waregem a été actif en coulisses dans cet import.

Les masques, transférés à la caserne Major Housiau à Peutie, seront ventilés selon les besoins des différentes provinces où ils seront acheminés dans la journée de vendredi.

Vendredi matin, le club de D1A Zulte Waregem a expliqué avoir joué un rôle majeur dans cet acheminement. La sprl Life et ASL, deux partenaires du Essevee, ont en effet rendu cet import possible. "Cela nous a couté du sang, de la sueur et des larmes, mais nous avons transformé l'impossible en possible."

"Ensemble avec Tom Dewitte d'AD Delhaize Waregem et Deinze, nous avons réalisé l'impossible. Nous pouvons désormais répondre aux premiers besoins des équipes médicales afin qu'elles puissent travailler en toute sécurité", a déclaré dans le communiqué du club Nicolas Cuypers de l'entreprise Life, qui a utilisé son réseau international dans les soins de santé afin d'effectuer la livraison en Belgique.

Tony Beeuwsaert, actionnaire principal du club, s'est lui chargé du transport. "Avec sa compagnie d'aviation privée ASL, basée à Hasselt, il a rendu possible ce transport en 48 heures. Plus que jamais, nous devons faire preuve de respect envers les autorités qui rendent ça possible. En collaboration avec le SPF Santé Publique, les autorités flamandes, les Affaires étrangères et les ambassades, tout s'est bien déroulé."

Un équipementier italien se mobilise

Santini, marque qui sponsorise plusieurs équipes cyclistes, a réorienté sa production. Dans les prochaines heures, les maillots et les cuissards seront laissés de côté et la chaîne de production servira à constituer des masques.

La firme, située en Lombardie, est particulièrement sensible à la situation actuelle. "Le but est désormais de sauver des vies, nos masques sont prêts", explique Paola Santini, Santini marketing director. "Nous avons un prototype prêt et nous attendons les résultats des tests. La production débutera lundi".

 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK