Defays: "C'est bien d'avoir les honneurs après les défaites mais c'est difficile à encaisser"

Mouscron a perdu face à Anderlecht ce vendredi en match d'ouverture de la quatrième journée de championnat (2-0). Quatre matches donc, et pas le moindre point. Malgré une deuxième mi-temps nettement meilleure de la part de Hurlus, leur entraîneur est inquiet. Plus encore que la manière, il veut des résultats. Franck Defays était au micro de la Pro League à la fin de la rencontre. 

Quand on lui parle de défaite honorable il accepte mais précise: "Ça fait la quatrième. Donc ça fait beaucoup. On accepte le terme mais on ne peut pas accepter les chiffres, les points. On doit penser à Eupen la semaine prochaine qui sera un match important. Mais il faut comptabiliser les points maintenant. C'est bien d'avoir les honneurs après les défaites mais c'est difficile à encaisser. Puis le mental des joueurs peut prendre un coup aussi. Donc on a un travail technique, physique, mais aussi mental."

Les Hurlus ont montré un bien meilleur visage en deuxième période, des regrets pour la première? "Non, parce que les intentions étaient les mêmes. Je pense qu'Anderlecht a été impressionnant. Par son impact physique, ce qui n'était pas forcément le cas auparavant. Et puis je pense qu'on a un peu trop subi les débats. Puis je pense qu'en deuxième mi-temps on a demandé le plus simplement du monde un peu plus d'engagement. Et d'oser jouer, c'est ce qui était prévu en première mi-temps. Mais je pense aussi qu'Anderlecht nous a empêché de le faire."

Mouscron a un rendez-vous très important face à Eupen le weekend prochain.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK