De Vlieger: "La situation que vit Proto à Anderlecht est assez bizarre"

Le règne de Silvio Proto à Anderlecht touche-t-il tout doucement à sa fin ? La question fait débat. Alors que le Sporting dispute le titre au Club de Bruges, ces dernières semaines ont aussi été l’occasion d’assister à quelques scènes et autres déclarations impensables il y a quelques semaines à peine. La fracture entre le club et son gardien emblématique semble s’accroitre jour après jour. Même si Silvio Proto se dit toujours aussi impliqué au quotidien par le club de son cœur, on a l’impression d’assister aux prémices d’un divorce entre les deux parties.

Contestation des supporters, fracture entre anciens et jeunes dans le vestiaire, rumeurs de transfert : Silvio Proto ne semble plus faire l’unanimité du côté de Saint Guidon. Une situation particulière et délicate qui interpelle. L’occasion pour Pascal Scimè de s’entretenir sur le sujet avec l’ancien gardien des Mauves et actuel consultant de Telenet, Geert De Vlieger"Il y a une semaine, je me suis entretenu avec Silvio et il est clair que pour lui cette situation est assez bizarre… Parce que d’une part, il réalise de bonnes prestations en play-offs 1 et d’autre part, parce qu’on connait ses valeurs et son attachement à l’équipe et au club. Quand on évoque l’avenir, il est normal que l’on pense à Davy Roef pour être le futur numéro 1 d’Anderlecht mais je pense aussi que le Sporting aura encore besoin de Silvio pour les prochaines saisons. C’est une situation particulière qui s’explique peut-être par le stress des po 1, par l’incertitude… Mais franchement, je ne me l’explique pas."

Bruges favori pour le titre

Après plus d’une décennie passée chez les Mauves et plus de 360 matches joués, Silvio Proto (sous contrat jusqu’en 2017) doit-il songer à partir ? Un intérêt de l’Olympiacos a été évoqué récemment. Pour Geert De Vlieger, la réponse est difficile… "Si c’est partir pour partir ? Alors, non. Silvio est sous contrat et joue dans un tout bon club… Et puis, je me répète, on connait son attachement pour ce club… Il n’a que 32 ans (bientôt 33 ans, ndlr) et a encore de belles années devant lui. Je pense que les deux parties ont tout intérêt a trouvé une solution."

Enfin, quand on évoque le duel pour le titre, l’ex-portier du Club de Bruges et du Sporting d’Anderlecht voit plutôt les Blauw en Zwart l’emporter : "Avec l’état de forme qui est le sien actuellement, on a l’impression que le Club est vraiment prêt pour enfin décrocher le titre de champion…".

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK