De Fernand Boone à Hans Vanaken, 10 Souliers d'or "blauw en zwart"

Hans Vanaken s'est ajouté à la liste des vainqueurs brugeois du Soulier d'Or. Il est le 10e "blauw en zwart" à se chausser d'or et ajoute une 13e "godasse dorée" au palmarès du Club. Pour la première fois dans son histoire, le FCB remporte la récompense pour la troisième année de suite. Seuls Anderlecht et le Standard avaient réussi cette performance avant lui.

Fernand Boone (1967)

C'est un gardien qui a inauguré le palmarès brugeois du Soulier d'Or : Fernand Boone. Le portier, international à 8 reprises et natif de la Venise du Nord, est une icône du Club où il a passé 17 saisons. Il s'était fait une spécialité de stopper les penalties grâce à sa lecture des mouvements du tireur adverse. Même pris à contre-pied, il n'était pas nécessairement battu, raconte le Club sur son site internet. Il a gagné deux Coupes de Belgique (1968 et 1970) mais n'a jamais été champion.

Erwin Vandendaele (1971)

Erwin Vandendaele lui a succédé au palmarès. Pendant ses 10 saisons au FCB, il a glané deux coupes et un titre. Barré en attaque par la légende Raoul Lambert et Johny Thio, Vandendaele a reculé dans le jeu. Le milieu de terrain est aussi le premier "monument" brugeois à avoir rejoint Anderlecht, le grand rival. Il compte également 32 apparitions avec les Diables.

Julien Cools (1977)

Le numéro 6 Julien Cools est un des symboles de la première "grande" équipe brugeoise, celle de Ernst Happel. Il a participé à la conquête de trois titres et une coupe. Il a aussi atteint deux finales européennes avec les blauw en zwart. En 1976 (Coupe UEFA) et en 1978 (Coupe des Clubs Champions), Liverpool a brisé les rêves de sacre continental brugeois. A l'Euro 1980, le médian international (35 sélections, 2 buts) était capitaine lors de la finale perdue face à l'Allemagne de l'Ouest.

Jan Ceulemans (1980, 1985, 1986)

Avant l’avènement de la génération actuelle, Jan Ceulemans détenait le record de sélection chez les Diables (96). Capitaine lors de l'épopée légendaire de Mexico 86, Sterke Jan a aussi marqué l'histoire du Club avec plus de 500 matches et une kyrielle de titres (3 fois champion, 2 Coupes, 5 Supercoupes). L'attaquant est un des trois joueurs qui a gagné le trophée trois fois ou plus avec Paul Van Himst (4) et Wilfried Van Moer (3). Son expérience comme entraîneur à été moins fructueux.

Franky Van der Elst (1990, 1996)

605 matches et ... 17 trophées (!), Franky Van der Elst représente à lui seul une page de l'histoire brugeoise. Le discret médian s'est érigé en élément incontournable pendant ses 14 saisons. Joueur de devoir, Van der Elst a été récompensé à deux reprises par le Soulier d'Or.

Paul Okon (1995)

L'élégant défenseur australien est le premier joueur étranger à apporter un Soulier d'Or à Bruges. Il avait été préféré de justesse à Gilbert Bodart. Son sacre avait provoqué la colère du gardien du Standard. Paul Okon a participé au doublé Coupe-championnat en 1996. Il avait déjà gagné la Coupe l'année précédente.

Timmy Simons (2002)

L'actuel adjoint du Club a passé une décennie à Bruges, repartie en deux périodes de cinq ans. A chaque fois jalonnée de deux titres nationaux. C'est au terme de la première qu'il a décroché la récompense suprême du football belge. Timmy Simons s'est envolé vers le PSV sur un titre. Métronome infatigable au placement impeccable, le Diable rouge aux 94 sélections a alterné avec bonheur entre l'axe de l'entrejeu et de la défense.

José Izquierdo (2016)

José Izquierdo, 'ailier gauche imprévisible, a déstabilisé les défenses de Pro League avec ses fulgurances pendant trois saisons. Au total, il aura marqué 38 buts et délivré 19 assists en 117 matches. Izquierdo a été l'un des artisans du titre de champion de Belgique attendu depuis 11 ans par les fans brugeois. Récompensé par le Soulier d'Or en janvier, il a pris quelques mois plus tard la direction de Brighton & Hove Albion et est devenu le transfert sortant le plus rentable de l'histoire du Club de Bruges (15 millions d'euros).

Ruud Vormer (2017)

Avec sa hargne, son jusqu'au boutisme, Ruud Vormer symbolise à merveille la réussite actuelle des "Blauw en Zwart". Ce Soulier d'or a couronné la belle année d'un FCB vice-champion de Belgique en juin et au-dessus du lot durant la première partie de saison. Débarqué en Venise du Nord en fin d'été 2014,  le triple poumon de l'entre-jeu brugeois s'est directement installé dans une ligne médiane désertée par Vadis Odjidja et Jesper Jorgensen. Il a conquis le cœur du peuple brugeois. Les mois qui ont suivi sa victoire ont été plus compliqués. Surtout cette saison.

Hans Vanaken (2018)

Hans Vanaken s'inscrit dans la lignée de presque tous ses prédécesseurs. Il n'est sans doute pas le joueur le plus flamboyant mais il est terriblement utile et efficace. Le N.20 se fond dans le collectif pour mieux le sublimer. Régulier, le médian franchit les paliers les uns après les autres. Élément de base du système Leko, il a su élever son niveau de jeu cet automne en Ligue des Champions. Il a aussi été appelé par Roberto Martinez et a reçu du temps de jeu contre l'Ecosse et l'Islande avec les Diables.

Avec ces dix noms, on pourrait presque composer une équipe avec Boone dans les buts, Vandendaele, Okon, Van der Elst, Simons en défense, Vormer, Vanaken, Cools au milieu de terrain et le duo Izquierdo, Ceulemans en attaque.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK