De belles primes à la clé pour des clubs belges grâce à la Coupe du monde

Leander Dendoncker
Leander Dendoncker - © "England v Belgium" - VI Images / Maurice van Steen WK

La Coupe du monde est toujours une belle opportunité pour les clubs de valoriser leurs joueurs et et de faire monter les prix au mercato. Mais les clubs peuvent également récupérer de l'argent autrement, grâce à la FIFA. Celle-ci octroie en effet une compensation financière de 7.290 euros par jour présent avec sa sélection nationale avant et pendant le Mondial.

Une somme que devront se partager les clubs dans lesquels les joueurs présents au Mondial ont joué lors des deux dernières années. Ainsi le gardien Croate de la Gantoise Lovre Kalinic devrait ramener 335.340 euros (7.290X46 jours) à son club s'est amusé à calculer Het Nieuwsblad dans son édition du vendredi. Mais les Buffalos ne seront pas les seuls à profiter de ce pactole puisque Kalinic n'est là que depuis 1 an et demi. Son ancien club l'Hajduk Split touchera donc également de l'argent.

Les Gantois pourront aussi profiter de la présence en Russie du Tunisien Bronn, du Nigérian Ekong ou encore des panaméens Rodriguez et Avila pour un total estimé par Het Niewsblad à environ 600.000 euros.

Le Sporting d'Anderlecht est lui aussi bénéficiaire de cette compensation financière et devrait toucher au moins un million d'euros. Et ce grâce à trois joueurs actuellement présents dans son noyau : Leander DendonckerKara Mbodj et Lukasz Teodorczyk. Mais aussi aux anciens de la maison comme Mahmoud Trezeguet, Isaac Kiese Thelin (de retour de prêt) et Youri Tielemans.

Le Standard va bénéficier d'une compensation avec le Mexicain Guillermo Ochoa, éliminé en huitièmes de finale par le Brésil, et Mehdi Carcela sorti au 1er tour avec Le Maroc.

D'autres clubs comme Genk, Bruges, Lokeren et Eupen sont aussi concernés.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK