Daum, son voisin et la F1

"Je ne pense pas que ce match va se décider sur une action individuelle. Nous devons donc nous inspirer de l'engagement et du caractère affichés en deuxième mi-temps contre le Standard. On ne veut pas gagner un prix de beauté mais les trois points", explique-t-il dans le Nieuwsblad.

Quand on lui parle de titre, l'ex-coach de Leverkusen tempère. Et il s'inspire de la F1. "Anderlecht est en pole position. Et nous sommes juste derrière. Il reste douze tours, ça bagarre fort et on ne peut pas faire de faute. On voit tour par tour. Il n'y a qu'une voiture devant nous. Mais pour l'instant nous ne sommes pas prêts à prendre la tête mais nous allons faire de notre mieux", détaille-t-il.

Le voisin de Herr Daum, est un inconditionnel du ... Cercle. Un Brugeois bien intentionné qui glisse régulièrement des conseils à l'Allemand sur la manière dont il doit jouer pour battre les verts et noirs. "Ou plutôt comme perdre contre eux".

M. Weynants


Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK