Dans l'affaire Malines-Beveren, rien n'est fait loin de là !

Dans l’affaire Malines-Beveren, rien n’est fait loin de là !
Dans l’affaire Malines-Beveren, rien n’est fait loin de là ! - © HATIM KAGHAT - BELGA

La Cour Belge d’arbitrage du sport a tranché ce mercredi et rendu son verdict dans le dossier qui concerne Malines et Beveren. Les deux clubs sont suspectés d’avoir participé au trucage du match qui les a opposés le 11 mars 2018. Les deux clubs joueront, selon la CBAS, en première division la saison prochaine. Et ils ne seront donc pas sanctionnés sur… ce plan-là. Mais rien n’exclut une sanction sportive dans les prochains jours.

Car la CBAS n’a tranché que sur le volet lié à la possible relégation de Malines et Beveren. Ces deux équipes ne sont pas tirées d’affaire pour autant, loin de là.

"Y a-t-il eu modification et falsification de la compétition, s’interroge Pierre François, CEO de la Pro League. Quelle sont les sanctions ? Tout n’est pas écrit. Il faut donc attendre." Autrement dit : "D’autres sanctions peuvent encore être appliquées s’il y a falsification de la compétition." On pourrait donc imaginer, à terme, que la Pro League sanctionne sportivement ces deux équipes s’il est prouvé qu’elles ont bel et bien triché.

"Il est imaginable qu’un club soit sanctionné d’un handicap de points tel qui pourrait signifier sa relégation à terme."

Malines pourrait donc, par exemple, commencer le championnat avec un déficit de 20 points. Car ça, le règlement ne l’interdit pas. L’essentiel selon Pierre François c’est l’éthique sportive qui doit en tous les cas être préservée. 

"S’il y eu falsification de la compétition, il faudra des sanctions, poursuit le boss de la Pro League. Et l’éthique sportive viendra avec ces sanctions."

Ce dossier est remonté très haut forcément. En cascade il a des répercussions sur la répartition des tickets européens de nos clubs. Car l’UEFA peut encore interdire Malines de coupe d’Europe si la tricherie est prouvée. Si Malines est autorisé à jouer l’Europa League, le Malinwa entrera directement en phase de poules. Et le Standard passera alors deux tours préliminaires. Si Malines est sanctionné, le Standard jouera directement les poules. Sans oublier l’Antwerp et Gand qui ne connaissent pas avec certitude leur calendrier européen.

"Je crois que l’UEFA tranchera début de semaine prochaine ", conclut Pierre François.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK