Da Costa frustré après Charleroi-Mouscron : "On a l’impression d’avoir les 3 points dans la poche et on en voit 2 s’envoler"

Mouscron a partagé l’enjeu sur le terrain de Charleroi (1-1) et se retrouve barragiste. Un résultat frustrant pour Nuno Da Costa : "Quand on ouvre le score alors qu’il reste si peu de temps, c’est toujours frustrant. On a l’impression d’avoir les trois points dans la poche et finalement on en voit deux s’envoler. Mais on ne peut pas trop s’en vouloir. On a montré de bonnes choses aujourd’hui. On a montré qu’on allait se battre jusqu’à la fin. A partir de là, il faut se vider la tête et repartir pour une semaine de travail".

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que les Hurlus perdent des points dans les derniers instants d’un match : "C’est la quatrième fois. Je pense qu’on a un petit syndrome… Il faut absolument corriger ça avant la fin. Ça fait huit points de perdus. C’est sûr qu’avec ces huit points, on ne serait pas dans cette situation. Il faut savoir se remettre en question, relever la tête et prendre les choses positivement. Il reste deux matchs, on va faire ce qu’il faut et on va tout donner pour accrocher le maximum de points".

Pour tenter de se sauver, Mouscron devra prendre des points dans ces deux derniers matchs. Le hic, c’est qu’ils affrontent les deux premiers au classement, Bruges et l’Antwerp. Un mal pour un bien pour l’attaquant mouscronnois : "On va dire qu’on a un peu plus de facilité à jouer contre ces équipes-là que contre les équipes de bas de tableau. Donc c’est à nous de prendre le maximum de force et de courage et d’affronter ces équipes les yeux dans les yeux. A la fin, que le meilleur gagne et on essaiera de donner ce qu’il faut pour prendre le maximum de points".


►►► À lire aussi : Mené et dos au mur, le Standard renverse Gand au caractère et reste en course pour les play-offs 2 (2-1)


Da Costa aurait pu être le sauveur de Mouscron ce dimanche mais le Cap-Verdien a manqué de chance à deux reprises en touchant le poteau : "2021 est une année compliquée. On va dire qu’aujourd’hui j’ai réussi à retourner la situation. J’ai ces deux occasions qui ne rentrent pas. Sur la première, le gardien fait un bel arrêt, sur la deuxième je manque un peu de chance, je pensais qu’elle allait rentrer. Mentalement on a insisté et on repart avec un point. C’est forcément un peu frustrant mais on va essayer de garder le positif".

Pour la première fois de la saison, Hamdi Harbaoui était aligné aux côtés de Da Costa, un compère d’attaque avec qui l’entente a été bonne : "Ça s’est bien passé je trouve. Ça me donnait un peu plus de liberté. Je n’étais pas limité à seulement faire la bagarre avec les défenseurs. Ça m’a permis de faire plus de courses et de prendre les espaces quand il fallait et venir rechercher les ballons plus bas quand je pouvais. C’est de bon augure donc il faut continuer comme ça".

Mouscron voit cependant le Cercle passer devant et lui céder sa place de barragiste. Waasland-Beveren revient à trois points.

1 images
Nuno Da Costa a ouvert la marque en faveur des Mouscronnois mais ces derniers ont encore perdu des points en fin de match. © John Thys – Belga
Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK